Russie : un mort et 11 blessés dans une fusillade au Daguestan

Par , publié le
International Police russe
Police russe

Une personne a trouvé la mort et 11 autres ont été blessées dans une fusillade survenue la nuit dernière au Daguestan, au sud de la Russie.

Les autorités locales viennent de communiquer sur le lourd bilan d'une fusillade ayant éclaté, il y a de cela quelques heures, dans un site touristique du Daguestan, au sud de la Russie. Magomed Taïmouradov, représentant des forces de l'ordre locales, indique que les coups de feu ont commencé à retentir dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 décembre, non loin des murailles de la forteresse de Derbent.

Et Tatiana Abdoullaeva, porte-parole de la branche locale du ministère de la Santé citée par Ouest-France, de rapporter qu'"après une fusillade à côté de la forteresse de Derbent, une personne a été tuée et 11 ont été blessées". Les personnes blessées ont été transportées en direction d'un hôpital local, et cinq d'entre eux se trouvent dans un état sérieux.

Fusillade au sud de la Russie : un mort et 11 blessés dont 5 graves

Les forces de l'ordre ont quant à elles lancés des opérations de recherche visant à retrouver le ou les responsables de la fusillade. Pour Ramazan Abdoulatipov, dirigeant de la république du Daguestan, il pourrait s'agir de "groupes de bandits ou des combattants qui ont survécu et qui cherchent à se venger".

République du Daguestan : près de 120 morts depuis janvier dans des combats

Cette république russe du Caucase, qui partage sa frontière avec la Tchétchénie, a pris la forme d'une terre d'accueil pour les islamistes extrémistes, et l'on y assiste par moments à des affrontements entre des combattants et la police. Le portail d'information Kavkazski Ouzel, au fait des activités des combattants dans le Caucase russe, estime qu'entre janvier et novembre 2015, au moins 118 personnes sont tombées dans des combats survenus au Daguestan. On nous rappelle pour finir que suite à la première guerre de Tchétchénie, la rébellion s'était petit à petit islamisée en plus de prendre de l'ampleur, au point d'afficher une présence marquée sur l'ensemble du Caucase du Nord. Fin juin, cette rébellion armée avait fait connaître son allégeance à Daesh via une vidéo publiée sur la toile.

Crédits photos : ID1974 / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus