"Rue des Allocs" : M6 ne déprogrammera pas l'émission après la mort d'une famille

Par , publié le
Télévision "La Rue des Allocs" sur M6
"La Rue des Allocs" sur M6

Alors que la ville d'Amiens avait appelé M6 à reporter la diffusion de "Rue des Allocs" après la mort d'une famille, la chaîne a finalement décider de maintenir l'émission, ainsi toujours programmée pour jeudi soir.

Après un lancement controversé, l'émission Rue des Allocs revient jeudi sur M6 pour ses deux derniers épisodes. C'est en tout cas la décision finale de la chaîne à qui il avait été demandé de reporter la diffusion du programme.

Rappel des faits : le 3 novembre dernier, une incendie ravageait une maison du quartier de Saint-Leu, à Amiens (Somme), tuant par la même occasion un couple et leurs deux enfants. Il convient de souligner que c'est à Saint-Leu que Rue des Allocs est tournée.

M6 maintient "Rue des Allocs" en dépit de l'appel d'Amiens

Et si ces quatre personnes, comme nous l'indique Le Parisien, ne participaient pas au programme de M6, il était difficile pour la ville d'Amiens de se revoir dans les épisodes 3 et 4 de Rue des Allocs, une semaine après les obsèques de la famille tenues à la cathédrale d'Amiens.

Voilà pourquoi il avait été demandé à M6 de consentir à reporter la diffusion de l'émission, initialement calée au jeudi 17 novembre prochain. La chaîne a depuis fait savoir qu'elle comptait malgré tout maintenir sa programmation, alors qu'une pétition lancée en août dernier et réclamant la déprogrammation de Rue des Allocs a déjà réuni plus de 4.000 signatures.

"C'est rajouter du malheur au quartier"

La présidente du comité de quartier Saint-Leu Christelle Waquet s'est un peu plus désolée de l'attitude de M6 : "Ils n'ont même pas la décence de reporter cette diffusion. C'est rajouter du malheur au quartier qui souffre depuis août d'une mauvaise image. Les personnes qui ont participé sont montrées du doigt dans la rue, on vient frapper à leurs portes. Alors que c'est un quartier comme les autres. Il y a des riches et des pauvres."

La maire de la commune Brigitte Fouré dit quant à elle "regretter" la décision de la chaîne, en ajoutant n'en être que "modérément" étonnée : "Cette émission est racoleuse et peu respectueuse des personnes".

Crédits photos : capture d'écran 6play

Partager cet article

Pour en savoir plus