RSA : nouvelle revalorisation de 2% à la rentrée

Par , publié le
Économie Manuel Valls dans les locaux d'Europe1
Manuel Valls dans les locaux d'Europe1

Le RSA se verra revalorisé de 2% à la rentrée prochaine, tel que l'a annoncé jeudi le Premier ministre Manuel Valls lors d'un déplacement à Mantes-la-Jolie.

Jeudi, le Premier ministre Manuel Valls était en déplacement à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines. Il y a notamment annoncé une nouvelle revalorisation du RSA (Revenu de solidarité active) à attendre pour la rentrée prochaine, avec une augmentation déclarée de 2%.

Le premier ministre n'a pas manqué de rappeler que le RSA va être revalorisé "comme chaque année depuis 2013". Rappelons que le gouvernement s'était engagé à une revalorisation de 10% du RSA sur cinq ans, un délai censé prendre fin en 2017.

Valls : le RSA revalorisé de 2% "comme chaque année depuis 2013"

M. Valls s'est d'ailleurs notamment défendu de mesures sociales trop favorables aux foyers : "Je suis venu aujourd’hui [...] pour dire que nos efforts portent leurs fruits et que nous sommes déterminés à poursuivre cet engagement, car le plan pauvreté n’est pas un plan pour les pauvres, encore moins un plan d’assistanat comme je l’ai encore entendu cette semaine".

Mardi, le président Les Républicains (LR) de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez avait ainsi signifié qu'on était, selon lui, "en train de faire tourner la machine à assistanat, et cela pour des étudiants et des jeunes qui n’ont même pas commencé à travailler".

"Je suis prêt à de beaux débats dans notre pays"

Dans des propos repris par Libération, le Premier ministre se dit prêt à débattre avec celles et ceux considérant que l'État a mis en place un plan d'assistanat : "Je suis prêt à de beaux débats dans notre pays entre ceux qui considèrent qu’aider les plus modestes, les plus pauvres dans notre société c’est de l’assistanat et ceux qui, parce qu’ils croient en la France et en la République, considèrent que les mots solidarité et égalité doivent se traduire dans les faits et dans les actes".

Depuis le 1er avril dernier, une personne seule bénéficiaire du RSA perçoit 524,68 euros et une personne seule bénéficiant de la majoration parent isolé 673,75 euros, en y ajoutant un supplément de 224,58 euros par enfant.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus