Royal Henna : alerte sanitaire concernant ces produits capillaires

Par , publié le
Santé Royal Henna : alerte sanitaire concernant ces produits capillaires

La marque de coloration capillaire a engendré une alerte depuis vendredi. L’ANSM et la DGCCRF ont constaté la présence de produits ne répondant pas aux exigences de la réglementation.

Cette alerte a été décidée après la constatation d’effets indésirables présents chez une utilisatrice. Face à cette situation l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé) et la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) ont décidé de mettre en place une étude visant à connaitre avec précision les ingrédients utilisés pour la fabrication des produits. Les résultats montrent une concentration bien trop importante de PPD (para-phénylène-diamine) ainsi que des substances interdites dans le secteur des cosmétiques.

Les produits visés par l’étude se prénomment « Royal Brown Henna », « Royal Red Henna » et « Royal Black Henna ». Les autorités sanitaires ont souhaité s’exprimer à ce sujet, « l’enquête a fait apparaitre qu’aucun produit ne mentionne la liste des ingrédients, le nom et l’adresse du fabricant ». L’étiquetage n’a pas subi une traduction conformément à la réglementation mise en place au sein de l’Union européenne. La DGCCRF a donc fait le nécessaire auprès du distributeur pour stopper la commercialisation.

Ces produits de la marque Royal sont fabriqués en Inde par une société se prénommant Topline Exim. À l’heure actuelle après la diffusion du communiqué de presse, la DGCCRF assure qu’il n’y a plus aucune vente de ce type de produit sur le territoire français puisque les risques encourus par les utilisateurs sont beaucoup trop importants. La marque a donc été qualifiée de dangereuse pour la santé des personnes.

Les autorités invitent les habitués de cette marque à stopper immédiatement l’utilisation. Elles conseillent également la consultation au plus vite d’un médecin après l’apparition éventuelle d’une allergie.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Royal Henna : alerte sanitaire concernant ces produits capillaires sur 24Matins.fr