Rouen : 30 ans de prison pour meurtre et viol avec actes de barbarie

Par , publié le
France
La justice est aveugle. Photo d'illustration.

La cour d'assises de Seine-Maritime a condamné un sexagénaire à 30 ans de réclusion pour meurtre et viol avec actes de barbarie de sa troisième femme.

A l'ouverture de son procès devant la cour d'assises de Rouen, l'homme de 64 ans encourait la prison à perpétuité. Finalement, il a été condamné à 30 ans de prison, assortis d'une période de sûreté de 20 ans.

Les faits pour lesquels il a été condamné, à savoir violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et viol avec torture et actes de barbarie, se sont produits dans la nuit du 4 au 5 mai 2013.

Des fais sordides, "un massacre"

Le terme de "massacre" a été évoqué par le médecin légiste venu témoigner. A la suite d'une énième dispute entre les concubins, l'homme tire sa compagne par les cheveux, la frappant ensuite de coups de poing et de coups de pied alors qu'elle est au sol, "comme dans un ballon de football" a-t-il précisé à la barre. Par la suite, il tente ensuite de la sodomiser avec un vase en plastique. Et alors qu'il laisse Françoise B. inconsciente, le retraité va se servir un verre de whisky. Puis, il allume une cigarette avant d'aller se coucher.

Il se raconte même, dans le quartier, qu'elle avait été rendue aveugle par son concubin à force de violences.

Des violences conjugales avec ses compagnes précédentes

Si l'on en croit ses deux dernières compagnes, l'homme aurait déjà dû comparaître bien avant cette année. A la barre, la première avec laquelle il a vécu, pendant 12 ans, raconte des violences qu iont commencé dès la veille de leur union. Par la suite, elle n'osera jamais porter plainte.

Quant à la seconde femme, sa vie avec celui que le juge a qualifié de "tyran domestique" durera 15 années. Là encore, pas de plainte.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus