Roissy, 7 douaniers volaient l’argent des trafiquants de drogue

Par , publié le | modifié le
Faits Divers l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle
l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle

Sept douaniers sont actuellement suspectés de vol, ils ont donc été interpellés en début de semaine par l’OCRTRIS (Office Central de la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants) et placés immédiatement en garde à vue.

Les douaniers en fonction dans l’aéroport de Roissy ont été arrêtés pour « vol, recel et corruption ». Ils auraient pu prendre de l’argent présent dans des valises. Ces dernières avaient été placées dans la zone de contrôle après avoir été suspectées. Ces bagages contenaient à priori des sommes assez importantes, elles appartenaient à des trafiquants de drogues qui souhaitaient les ennoyer à l’étranger. Les estimations annoncent un détournement de plusieurs millions d’euros. Les enquêteurs en charge du dossier tentent de déterminer les circonstances exactes dans lesquelles ces vols ont été réalisés.

Actuellement, le parquet de Bobigny a confirmé que les « gardes à vue des douaniers en poste à Roissy sont en cours pour des faits commis dans l’exercice de leur fonction ». Sylvie Moisson, le procureur de la République a déclaré à la presse qu’elle communiquera « ultérieurement » sur ce dossier. Une source policière a indiqué que les arrestations n’étaient pas terminées, d’autres personnes pourraient ainsi être interpellées dans les prochains jours. D’ici vendredi, les sept douaniers seront surement mis en examen, mais cela n’a engendré aucun commentaire de la part du ministre de l’Économie.

Cet épisode n’est pas le premier, en 2005 des bagagistes avaient également été arrêtés à l’aéroport de Roissy. Six employés étaient à l’époque suspectés de se servir dans les bagages. Ces derniers étaient sortis de la chaine, les employés pouvaient ainsi les regarder en toute discrétion à la recherche d’objets. Ils appartenaient à une société de tris, la CBS (Connectig Bag Service). La justice avait ainsi rendu son verdict en condamnant entre 3 mois et 3 ans de prison ferme avec la mention « vol en bande organisée ».

Crédits photos : pio3 / Shutterstock.com

Partager cet article