Rohan : un an de prison ferme pour le mineur responsable de l'accident

Par , publié le
France Une voiture passe sur le lieu d'un accident qui a coûté la vie à quatre mineurs à Rohan, dans l'ouest de la France, dans la nuit du 1er au 2 août 2015
Une voiture passe sur le lieu d'un accident qui a coûté la vie à quatre mineurs à Rohan, dans l'ouest de la France, dans la nuit du 1er au 2 août 2015

Début Août 2015, 4 adolescents perdaient la vie dans un tragique accident de la route à Rohan dans le Morbihan. Le conducteur vient d'être condamné à 4 ans de prison dont 3 avec sursis.

Le jeune conducteur, seulement âgé de 17 ans au moment des faits, mis en cause suite à un accident de la route qui avait coûté la vie à 4 adolescents dans la nuit du 1er au 2 août 2015 dans le Morbihan, a été jugé hier par le tribunal pour enfants. Il a écopé d'une peine de 4 ans de prison dont 3 avec sursis.

Après un accident de la route fatal, il écope d'un an de prison ferme

Toute la commune du Rohan se souviendra de cet accident qui s'était déroulé dans la nuit du 1er au 2 août 2015, qui avait couté la vie à 4 adolescents et blessé 10 autres. Le jeune homme qui était au volant vient d'être condamné à 4 ans de prison dont 3 avec sursis par le tribunal pour enfants de Vannes.

Cette nuit-là, un des jeunes fêtait ses 17 ans. Durant la soirée alcoolisée, les jeunes, âgés de 15 à 17 ans, décident de partir, sans destination précise, dans un véhicule de type Berlingot emprunté à l'un des parents. Ils s'entassent à 14 dans la voiture, 3 à l'avant, 7 à l'arrière et 4 dans le coffre. Après avoir parcouru à peine 3 kilomètres, le conducteur perd le contrôle de la voiture qui part sur le côté de la route et fait alors plusieurs tonneaux. Quatre occupants, trois garçons et une fille meurent sur le coup, les 10 autres sont blessés.

Le conducteur présentait une alcoolémie positive

Le jeune homme qui était au volant était sous l'emprise de l'alcool, son taux d'alcoolémie s'élevait à 0,83 g par litre de sang. En outre, seulement âgé de 17 ans, celui-ci n'avait pas encore son permis de conduire. Il était jugé hier pour homicides involontaires avec circonstances aggravantes. Selon "Ouest France", la peine de 1 an de prison pourra être aménagée.

Crédits photos : © AFP FRED TANNEAU

Partager cet article

Pour en savoir plus