Robe "vulgaire" et "répugnante" d'Emily Ratajkowski : sa réponse aux critiques

Par , publié le
People
Emily Ratajkowski

Après les critiques assénées par un consultant en mode à l'égard de sa robe portée lors d'une récente soirée, la mannequin Emily Ratajkowski a répondu à sa manière sur les réseaux sociaux.

Il était difficile de la manquer, de même que de ne pas capturer la mannequin au travers de multiples clichés pour qui souhaitait alimenter un article people ou conserver un souvenir ému de l'évènement. Le 9 septembre dernier, Emily Ratajkowski s'est rendue à une soirée organisée par le magazine féminin américain Harper’s Bazaar.

Si elle a pu y faire sensation, c'est vraisemblablement en grande partie par sa robe particulièrement échancrée, que l'on doit à Julien Macdonald. La mannequin aura déclaré se sentir très bien dans cette robe, qui est "en fait très confortable et simple" selon ses dires.

Emily Ratajkowski  : Tim Gunn scandalisé par sa robe

Une création que le consultant en mode Tim Gunn ne valide toutefois pas, comme il l'a ainsi fait savoir le 12 septembre dans l'émission Fashion Police d'E! News : "Si je voyais ça à une soirée, tout ce que je pourrais faire serait de boire. Je ne pourrais pas manger. Il n'y a absolument pas moyen. Cette robe est si effroyablement vulgaire et provocante. Pourquoi porter quelque chose ?! Pourquoi ne pas tout simplement l'enlever ?!" 

Bazaar.

Une photo publiée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

Une évocation du burkini ?

Le consultant s'est ensuite vu rétorquer que les membres féminins famille Kardashian font possiblement pire en dévoilant leur poitrine. Ce à quoi il a répondu : "Voilà mon point de vue. Est-ce que tout doit être animé par les réseaux sociaux ? Est-ce qu'il s'agit juste de choquer tout le monde ? Je vais vous dire, je ne suis pas choqué. J'ai vécu dans les années 1960. Aucune décennie n'a été plus choquante que lorsque la mode a émergé. Cette robe est juste vulgaire et répugnante."

Et le lendemain, Emily Ratajkowski d'avoir apporté sa réponse sur le réseau Twitter : "Les hommes occidentaux en 2016 : ils veulent interdire aux femmes de se couvrir volontairement sur la plage, puis veulent que les femmes couvrent leur corps 'vulgaire' à la maison".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article