Rixe à Pau : le meurtrier présumé ciblé par un mandat d'arrêt européen

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

Suite à l'identification du meurtrier présumé d'un automobiliste jeudi à Pau, un mandant d'arrêt européen a été lancé à l'encontre de ce suspect, possiblement en Espagne aux dernières nouvelles.

Un mandat d'arrêt européen a été lancé samedi à l'encontre d'un automobiliste suspecté d'avoir tué, jeudi à Pau (Pyrénées-Atlantiques), un autre conducteur dans le contexte d'une altercation à un feu rouge. Le vice-procureur de la République Sébastien Ellul a ajouté qu'une information judiciaire a, dans le même temps, été ouverte pour meurtre.

D'après les informations fournis par le parquet et les témoignages délivrés, les faits se seraient produits en fin de soirée vers 22h15. Deux véhicules se suivent sur une avenue, avant qu'un feu rouge ne les contraigne à s'arrêter. C'est alors que le conducteur de la voiture en tête de file serait sorti de son véhicule pour aller s'expliquer avec l'automobiliste derrière lui, estimant apparemment que la distance entre les deux voitures était trop réduite à son goût.

Mandat d'arrêt européen pour un homme suspecté d'un meurtre à Pau

Une altercation a ensuite été observée et le second conducteur d'avoir poignardé le premier au niveau du thorax, avant de s'enfuir au volant de sa voiture. En dépit de l'intervention des secours, qui ont transporté la victime à l'hôpital de Pau après avoir été alertés par des témoins, la victime âgée de 29 ans a succombé à ses blessures dans le courant de la nuit.

Le meurtrier présumé en Espagne ?

L'autopsie pratiquée en ce lundi à Toulouse a révélé que la mort a été causée par un coup de "lame" asséné au cœur, lequel a provoqué une conséquente hémorragie puis la mort. France 3 Aquitaine rapporte que le suspect a depuis été identifié et qu'il est donc désormais ciblé par un mandat d'arrêt européen.

N'ayant visiblement pas répondu à la sollicitation du parquet de "se rendre le plus tôt possible", le meurtrier présumé aurait fui en Espagne d'après une source proche du dossier. Précisons que les autorités n'ont également toujours pas retrouvé la voiture du suspect.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus