Risque de cécité : du danger de consulter son smartphone la nuit

Par , publié le | modifié le
Santé Un homme utilisant son smartphone au lit.
Un homme utilisant son smartphone au lit.

Il est possible d'être atteint(e) de cécité temporaire en consultant son smartphone la nuit et d'un seul œil. Les médecins déconseillent ainsi cette pratique venant notamment contrarier le cycle du sommeil.

Consulter son smartphone la nuit n'est pas sans danger, en particulier si cette pratique s'opère d'un seul œil. Deux femmes ont ainsi été frappées de cécité temporaire quelques minutes après être restées un temps conséquent sur leur smartphone, de nuit et avec un seul œil de découvert.

Jeudi, la revue médicale américaine The New England Journal of Medecine a publié un rapport détaillant le cas de ces deux personnes. Nos confrères d'Actu Santé .net, qui relatent l'information, précisent que la cécité de ces femmes, âgées de 22 et 40 ans, pouvait durer jusqu'à un quart d'heure.

Consulter son smartphone la nuit d'un œil peut rendre aveugle

Une situation handicapante dont la répétition a conduit ces adeptes du smartphone à passer des examens médicaux. Ces derniers ne vont toutefois pas se révéler préoccupants aux yeux des médecins, et ce sera finalement l’ophtalmologue britannique Gordon Plant qui cernera le problème.

M. Plant a ainsi demandé à ces femmes quelle était leur activité préalable à leur cécité. Et il s'est avéré que ces deux sujets regardaient certes l'écran de leur smartphone les deux yeux ouverts, mais que l'un d'eux était masqué par l'oreiller, "si bien qu’un œil s’adapte à la lumière du smartphone et que l’autre s’adapte au noir de la nuit".

Une pratique déconseillée par les médecins

L'ophtalmologue poursuit en indiquant que, "lorsque le téléphone est lâché, l’œil qui le regardait prend plusieurs minutes à rattraper son voisin qui, lui, s’est habitué aux ténèbres".

La cécité n'est donc que temporaire (plusieurs minutes), et si les médecins déconseillent cette pratique, c'est davantage parce que la lumière de l'écran du smartphone vient contrarier le cycle du sommeil. Rappelons en effet que la diffusion d'une lumière bleue trompe le cerveau en lui faisant ainsi croire que la nuit n'est pas encore tombée, retardant par conséquent le processus du sommeil.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article