Rhône: ils saccagent un buffet de mariage avec des battes de base-ball

Par , publié le
France Des figurines sur un gâteau représentant une mariée et son époux lors d'un mariage
Des figurines sur un gâteau représentant une mariée et son époux lors d'un mariage

Plusieurs individus armés de battes de base-ball ont saccagé un buffet de mariage samedi 5 septembre près de Denicé dans le Rhône alors que les mariés et leurs invités se trouvaient à l’église.

4 ou 5 individus ont fait irruption samedi dans le château de Talancé où un buffet de mariage était en train d’être installé et ont tout détruit à l'aide de battes de base-ball et de barres de fer. L’enquête est toujours en cours et les individus sont activement recherchés par la police.

Un mariage qui tourne mal

Alors que le personnel installait le buffet de mariage dans la salle de réception du château de Talancé et que les mariés et leurs invités se trouvaient à l’église, 4 ou 5 individus ont fait irruption le visage masqué. Ils étaient armés de battes de base-ball et de barres de fer et ont obligé le personnel présent sur place à se coucher au sol avant de détruire le buffet. Après avoir tout saccagé ils se sont enfuit à bord d'un véhicule qu'ils avaient stationné à proximité. La gendarmerie de Villefranche-sur-Saône a rapidement été alertée.

L’enquête est toujours en cours

La gendarmerie de Villefranche-sur-Saône a déployé d'importants moyens aériens et terrestres pour retrouver les malfaiteurs qui courent toujours. Cette agression qualifiée de délit de dégradation en réunion n'a heureusement pas fait de blessés mais le préjudice financier et moral est tout de même très important, tant pour les mariés que pour le personnel présent sur place. Heureusement pour les mariés, le traiteur "s'est montré excessivement réactif", précise une source proche de l’enquête, "deux heures après, un nouveau buffet était dressé et il ne demeurait quasiment plus de trace de ce qui venait de se produire."
L’enquête se poursuit donc et plusieurs questions subsistent : s'agissait-il d'une vengeance ou d'un acte gratuit ? Les agresseurs en voulaient-ils aux époux ou au traiteur ? Aucune piste n'est pour le moment privilégiée par les enquêteurs qui poursuivent toujours leurs recherches.

Partager cet article

Pour en savoir plus