Rennes : un homme majeur aurait incité des enfants de 6 et 7 ans à se battre

Par , publié le
Faits Divers
Policiers français. Photo d'illustration.

Un jeune homme de 19 ans est suspecté d'être à l'origine d'une bagarre survenue l'été dernier à Rennes et qui avait opposé des enfants de 6 à 7 ans. Il aurait même acheté le silence de l'un d'entre eux.

Les faits remontent à août dernier. Dans un quartier de Rennes, une bagarre avait opposé un petit garçon de 6 ans à d'autres enfants. Le premier aura finalement été transporté à l'hôpital en raison d'une ouverture subie au niveau de sa tête, et les autorités policières d'en avoir été prévenues.

Les quatre enfants ayant pris part à la bagarre, tous scolarisés dans la même école du quartier dont la victime, ont ensuite été entendus par la brigade des mineurs. Au cours de ces auditions, la police apprend que ces violences auraient été initiées par un jeune homme de 19 ans habitant dans le même quartier.

Des enfants incités à se battre pour combattre un "ennui"

Un policier cité par nos confrères de Ouest-France rapporte que "c’était l’été, il s’ennuyait et il a demandé à des enfants de 6 et 7 ans qui étaient sur la dalle, de faire un 'fight' (un combat). On ne sait pas combien de fois ils se sont affrontés, mais le 28 août 2016, l’un d’eux a été blessé à la tête. Pour éviter d’avoir des problèmes, le majeur lui a donné 10€ afin qu’il dise à ses parents qu’il s’était fait ça tout seul."

Un suspect déjà condamné et incarcéré

Le jeudi 26 janvier, alors qu'il était déjà incarcéré pour une autre affaire, le suspect a été extrait de sa cellule pour être placé en garde à vue au commissariat de Rennes. Il aurait avoué avoir bien incité les enfants à se battre, en niant toutefois avoir exercé la moindre menace sur eux.

Il ne semble cependant pas avoir confirmé si la bagarre s'étant conclue par la blessure d'un enfant à l'été dernier est la seule qu'il a initiée. Il est désormais attendu que ce jeune homme soit jugé à une date ultérieure par le tribunal correctionnel pour "provocation de mineur à commettre un délit".

Crédits photos : jbor / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus