Renaud penche pour Fillon : Mélenchon réagit

Par , publié le | modifié le
People Renaud dans son clip "Toujours debout"
Renaud dans son clip "Toujours debout"

À l'aube de la sortie de son nouvel album, le chanteur Renaud se veut désabusé sur le plan politique, déclarant ainsi n'être plus "enthousiasmé" par qui que ce soit.

D'ordinaire, un artiste partageant sa position via-à-vis d'une politique ou de l'un de ses représentants risque le mépris d'une partie de son public. Le cas de Renaud est cependant plus nuancé étant donné que l'artiste recommence tout juste à donner de la voix, et que c'est pour sa verve et son franc parler qu'il s'est notamment fait un nom.

Accord UE-Turquie sur les migrants : "honteux" pour Renaud

Après avoir regretté le manque d'artistes engagés chez Les Enfoirés, le chanteur de 63 ans a exprimé son dégoût, auprès de nos confrères de Sud Ouest, de l'accord signé entre l'Union européenne et la Turquie sur un "échange" de réfugiés syriens : "L'accord signé avec la Turquie est honteux. Comme tout ce que fait cette soi-disant gauche au pouvoir : la déchéance de nationalité, la réforme du Code du travail... Des choses que même la droite n'aurait pas osé initier."

Les chances que Renaud accorde de nouveau sa confiance à la gauche apparaissent désormais infimes : "Plus jamais je ne voterai socialiste. Personne ne m'enthousiasme aujourd'hui, personne". C'est dans le JDD que l'artiste a fait savoir vers qui il pourrait se tourner lors des prochaines élections : "peut-être [...] un François Fillon que je pense être un parfait honnête homme, un vrai républicain".

Des politiciens qui penseraient d'abord à eux avant le peuple

Rien ne semble toutefois figé dans le marbre, Renaud reconnaissant en effet que "c'est compliqué quand même" de savoir à qui accorder sa voix : "Mélenchon, c'est le gauchisme, l'aventurisme, un idéalisme désuet. Le Pen, c'est la peste brune." L'interprète de Toujours debout estime que "ces politiciens pensent surtout à changer leur réalité avant celle du pays".

A ce propos, Jean-Luc Mélenchon a réagi non sans ironie aux propos du chanteur sur RTL dimanche : "Ça me paraît être une idée de gauche de voter pour Fillon (...) Il y a dans ce pays 23 millions d’ouvriers et de salariés qui devraient se retrouver dans un homme comme moi (...) Ils ne le font pas. Qu’est-ce que je fais ? J’essaie de convaincre. Il y a une position plus intéressante du point de vue du progrès que de voter Fillon. Parce que quand on est Renaud, on ne vote pas Fillon".

Au final, sans vraiment prendre partie pour un camp, Renaud s'évite possiblement une division chez ses fans, alors que son nouvel album studio sortira dans un peu moins d'une semaine dans les bacs, et plus exactement le 8 avril prochain.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus