La rémunération des buralistes augmentée par le gouvernement

Par , publié le
Économie
Photo d'illustration. L'enseigne d'un bureau de tabac.

Le secrétaire d'Etat au Budget a annoncé vendredi une hausse de la rémunération des buralistes, sur 5 ans.

Les buralistes ont obtenu gain de cause en ce qui concerne leur rémunération. Vendredi, Christian Eckert a annoncé une hausse de celle-ci, sur 5 ans dans le cadre de la renégociation du contrat d'avenir négocié depuis début septembre avec l'Etat.

De 6,9% à 8% net du prix du paquet de cigarettes

Leur marge va ainsi passer de 6,9% à 8% net du prix du paquet de cigarettes entre 2017 et 2021. Concrètement, cela représente une hausse autour de 10 centimes du paquet, soit 100 millions d'euros supplémentaires par an. "La hausse nette sera de 1,1 point entre 2017 et 2021, contre 0,4 point pour le contrat en cours, soit près du triple. La hausse sera de 0,6 point dès 2017", a détaillé le secrétaire d'Etat au Budget.

Du côté des consommateurs, pas de répercussion sur le prix puisque puisque cette augmentation serait financée par la taxe retenue sur le chiffre d'affaires des fabricants de tabac. Elle est prévue dans le projet de budget de la Sécurité sociale 2017.

Mais la grogne persiste en partie

Si la profession a été entendue sur ce dernier point, l'arrivée du paquet neutre au 1er janvier 2017 mécontente toujours les débitants. Mercredi, le président de la Confédération des buralistes était l'invité de France Info. "On va avoir une multiplication des risques d'erreurs. On risque de se retrouver à devoir doubler le temps de travail pour faire la même chose. C'est une vraie difficulté dans notre gestion au quotidien", s'inquiète Philippe Montredon.

Concernant l'avenir de la profession, il déclare que les buralistes veulent "être de moins en moins tributaires de l'activité tabac et de plus en plus présents sur des produits de diversification. Mais il faut du temps, de la visibilité et un accompagnement".

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus