Rémi Gaillard : La réponse cinglante des féministes à « Dog »

Par , publié le
Web

L’association LGBT Les effronté-e-s a tenu à apporter sa réponse cinglante à la vidéo « DOG » de Rémi Gaillard.

« C’est en faisant n’importe quoi que l’on devient n’importe qui »... Tout internaute qui se respecte connaît cette devise et surtout son auteur, le trublion du web Rémy Gaillard. Si ce nom ne vous dit rien, allez faire un tour sur YouTube afin de vous faire une idée du travail de l’artiste, l’un des rois de l’humour potache de la toile.

Mais depuis sa dernière vidéo, le Montpelliérain est dans le viseur des associations féministes l’accusant de banaliser le harcèlement sexuel. Ces dernières ont tenu à répondre à leur manière à l’humoriste.

Rémi Gaillard dans le viseur

Grand adepte du déguisement, Rémi Gaillard se met dans la peau d’un chien dans sa dernière vidéo et a un certain moment, saute sur une femme et se frotte contre cette dernière comme peuvent le faire parfois les chiens un peu trop excités. (à la fin de la vidéo ci-dessous)

Un humour qui n’a pas du tout plu aux membres de l’association LGBT Les Effronté-e-s qui a réalisé sa propre vidéo pour répondre à Rémi Gaillard.

La réponse de l’association LGBT Les Effrontés-e-s

C’est via un clip vidéo dans lequel on peut voir une femme feindre un acte sexuel sur un homme, le mettre à terre puis le frapper, avant d’en voir une autre s’attaquer à un aveugle ou encore à une couple d’homosexuels. Le message final « Défendre une cause en en bafouant une autre n’est pas crédible et répréhensible par la loi. Et même pas drôle ».

En effet, pour calmer le jeu autour de la vidéo « Dog » et la polémique qui en avait découlé, Rémi Gaillard avait déclaré à postériori que le but premier du clip était de dénoncer la maltraitance des animaux. Il avait alors publié ce message sur Facebook « En attendant, LE TEMPS PRESSE… L’été arrive et les abandons aussi. Aidez la SPA et tous les autres refuges à vider leurs fourrières ».

Partager cet article