Reims : polémique dans un centre aéré sur le port de jupe

Par , publié le
France Une fillette portant une jupe. Image d'illustration.
Une fillette portant une jupe. Image d'illustration.

Des parents se sont indignés après qu'un centre aéré leur ait remis un mot demandant de ne pas mettre de jupe à leur fille ou alors avec un short en dessous. La polémique a enflé sur la toile.

Le centre aéré les "Trois piliers" de Reims a fait passer un mot à des parents d'une enfant demandant de ne plus mettre de jupe à leur fille ou alors en lui faisant porter un short sous sa jupe afin d'éviter tout "comportement déplacé". Cette note a provoqué la colère des parents et leur publication sur les réseaux sociaux a rapidement été partagée et commentée, créant une véritable polémique.

Le centre aéré déconseille le port de jupes aux fillettes

Le mot trouvé dans le sac de leur enfant précisait : "Nous vous demandons de mettre soit des shorts, pantalons ou de mettre un short sous la jupe de votre fille car dans le groupe des plus de 6 ans notamment cela permettra à votre enfant déjà d’avoir une meilleure mobilité pour les activités et sachez que nous avons des enfants de 10 à 12 ans qui peuvent avoir un comportement déplacé avec une petite fille dont la jupe se soulèverait. Nous voulons juste éviter des situations complexes à gérer".

Interrogée, Noëlle Harmand, la directrice générale adjointe des maisons de quartier de Reims, avoue que la note était "maladroite" et peut facilement être "mal interprétée" avant d'assurer : "Il n'y a eu aucun geste déplacé entre les enfants, nous avons voulu anticiper. Le but n'était pas du tout de demander aux fillettes de se cacher, il s'agissait avant tout d'éviter tout malaise et d'assurer le confort lors des activités extérieures. Il est hors de questions qu'on remette des pantalons à toutes les filles, nous sommes sensibles à la question d'égalité".

Colère des parents et buzz sur le web

Alice, une maman d'une fillette, à la lecture de cette note a exprimé sa colère auprès de proches sur Facebook : "Il ne leur vient sensiblement pas à l'idée que ça n'est pas aux petites filles d'adapter leur tenue en fonction des gros lourdauds, mais aux gros lourdauds de s'éduquer ? (...) Ma fille ne doit pas avoir à choisir entre une coquetterie - toute relative -, et normale et la tranquillité de faire du toboggan sans avoir à subir 'les comportements déplacés' de mômes à qui on apprend pas le respect de l'autre".

La publication est rapidement devenue virale sur Internet et a été commentée à de nombreuses reprises. Beaucoup de parents sont indignés que l'on préfère demander aux fillettes de ne plus porter de jupe plutôt que d'éduquer de jeunes garçons aux principes minimaux de respect d'autrui et de vie en communauté.

Pour de nombreux parents il est impensable de déplacer la responsabilité de ces comportements sur les fillettes qui portent des jupes. Beaucoup pointent du doigt le manque d'éducation des jeunes garçons et s'inquiètent pour le futur de ces enfants.

Un groupe de parents d'élèves a alors décidé d'écrire un courrier à la direction du centre aéré. Cet email explique notamment : "Signaler aux enfants ayant un comportement déplacé que c'est inapproprié nous semble faisable pour l'équipe. Et pourquoi pas faire passer un mot aux parents afin de s'assurer que leurs enfants n'aient pas de comportement déplacé, jupe ou non".

Partager cet article