Reims : passée à tabac pour avoir bronzé en maillot de bain

Par , publié le
Faits Divers Le parc Paul Mistral à Grenoble
Le parc Paul Mistral à Grenoble

Mercredi après-midi à Reims, une jeune femme de 21 ans a été passée à tabac par un groupe de cinq adolescentes après que l'une d'entre elles lui ait reproché de bronzer en maillot de bain.

Mercredi après-midi, le soleil était de sortie à Reims, un temps qui avait incité une jeune femme de 21 ans à se rendre au parc Léo Lagrange afin d'y bronzer en maillot de bain. Cette initiative n'a toutefois visiblement pas été validée par un groupe de cinq adolescentes, dont l'une d'entre elles a fait savoir à la principale intéressée que sa tenue n'était pas appropriée au lieu.

Et après lui avoir indiqué que la manière dont elle était vêtue était "contraire à la morale" et que son interlocutrice lui ait répondu qu'elle avait le droit de s'habiller comme elle le voulait, l'adolescente a été rejointe par le reste du groupe pour rouer de coups la jeune femme. L'agression prendra fin après l'intervention de témoins de la scène.

Jeune femme passée à tabac à Reims : une tenue "contraire à la morale"

Nos confrères du Figaro nous apprennent que la victime s'est vu administrer quatre jours d'incapacité totale de travail (ITT). On nous informe que même que l'identification du groupe des cinq adolescentes a pu être effectuée suite à l'enquête de la brigade de répression des violences.

Deux mineures parmi les accusées

Il s'avère que deux membres du groupes sont mineures. La première, 16 ans, a été convoquée devant le délégué du procureur. Quant à la seconde, âgée pour sa part de 17 ans, elle a été placée sous le statut de témoin assisté. Enfin, les trois autres femmes de 18, 19 et 24 ans devront patienter jusqu'au 24 septembre prochain afin d'être jugées par le tribunal correctionnel.

Crédits photos : wikipedia

Partager cet article