Régimes: vers une découverte miracle?

Par , publié le | modifié le
Santé Régimes: vers une découverte miracle?

Des chercheurs français de Lyon auraient découvert un traitement révolutionnaire pour perdre du poids et lutter contre l'obésité.

En effet, en se penchant sur le fonctionnement des protéines, ces chercheurs seraient peut-être en voie d’apporter une solution miracle pour tous ceux désireux de maigrir.
Leur découverte réside dans le fait que les protéines ont un effet coupe-faim durable.

L’équipe des chercheurs ainsi que le directeur de l’unité Inserm nutrition et cerveau, Gilles Mithieux, en association avec le CNRS et l’université de Lyon, ont étudié les interactions entre le cerveau et l’intestin. L’intestin, possédant de très nombreuses terminaisons nerveuses et neuronales, a été nommé « deuxième cerveau » par ces mêmes chercheurs.
C’est en 2005 que ces chercheurs comprennent que l’intestin, après l’ingestion de protéines, produit du glucose, c’est ce qu’on appelle la « néoglucogenèse ». Après la prise d’un repas, la libération du glucose dans le sang et sa détection par le système nerveux envoie au cerveau un final de satiété. Ainsi, un repas richement protéine entraîne un effet coupe-faim et rassasiant.

C’est en agissant sur certains récepteurs situés à la sortie de l’intestin que les protéines diminuent l’envie de manger. En effet, ces récepteurs suscitent la faim quand ils sont activés alors que l’ingestion de protéines inhibent ces récepteurs d’où l’effet coupe-faim.

Cette découverte pourrait donc créer une véritable révolution dans le traitement du surpoids mais un long chemin reste à parcourir. En effet, le but est de créer des molécules ayant les mêmes effets que les protéines mais sans effets toxiques. Comme le souligne Gilles Mithieux, il s’agit à présent d’obtenir le bon dosage pour « activer modérément ces récepteurs afin de garder leur effet bénéfique à long terme ».
De nombreux drames ont été provoqués par des coupe-faims, comme par exemple l’Acomplia, retiré du marché pour augmentation des troubles dépressifs et suicidaires. Il faut donc être très prudents et patients pour élaborer cette fois-ci un traitement fiable contre l’obésité.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Régimes: vers une découverte miracle? sur 24Matins.fr