Réfugiés syriens : Hollande part à leur rencontre en région parisienne

Par , publié le | modifié le
Politique Le président François Hollande à Ismailia en Egypte, le 6 août 2015
Le président François Hollande à Ismailia en Egypte, le 6 août 2015

L'Élysée a fait savoir que François Hollande s'est rendu samedi à Cergy-Pontoise dans la région parisienne, et ce afin d'y rencontrer une centaine de réfugiés syriens.

Samedi, en fin de journée, l'Élysée a communiqué sur une visite effectuée un peu plus tôt par François Hollande à Cergy-Pontoise, en région parisienne. Une présence de l'exécutif qui ne saurait être anodine puisque motivée par un apparent désir de partir à la rencontrer de réfugiés syriens, une centaine d'entre eux ayant ainsi été réunis dans un centre de la ville.

Dans l'un de ses messages adressés à ces demandeurs d'asile, le chef de l'État les a remerciés "d'avoir confiance en la France", en leur signifiant dans le temps "bien comprendre" que ces réfugiés sont ici "parce qu['ils ont] souffert". Et que "c'était notre devoir [ndlr : celui de la France] de vous venir en aide".

François Hollande à Cergy-Pontoise pour rencontrer des réfugiés syriens, sans la presse

Le site 20minutes.fr rapporte qu'il s'agit là du premier contact effectué par François Hollande avec des réfugiés depuis leur afflux massif en Europe. Une visite s'étant déroulée, nous précise-t-on, sans la présence de la presse. L'Élysée a aussi fait savoir que le président de la République est resté plus ou moins une heure et demie sur les lieux.

Demandeurs d'asile : la promesse d'une réponse rapide

François Hollande a, entre autre, "pris un long temps d'échange" avec une dizaine de Syriens passés par l'Allemagne pour arriver en France. Les proches de l'exécutif ont pour leur part signifié à l'AFP que celui-ci a également promis aux réfugiés que les autorités répondront "sous 15 jours" à leurs différentes demandes d'asile. L'Élysée a de même fait savoir que "l'idée était [pour le président Hollande] d'aller à la rencontre, hors médias, de la centaine de réfugiés syriens qui ont été accueillis dans ce centre et qui y sont depuis environ deux jours et de pouvoir se rendre compte par lui-même des conditions dans lesquelles ils étaient accueillis et hébergés".

Crédits photos : © AFP Khaled Desouki

Partager cet article