Référendum : Cambadélis veut sonder "le peuple de gauche"

Par , publié le | modifié le
Politique Jean-Christophe Cambadélis (PS)
Jean-Christophe Cambadélis (PS)

Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a annoncé vouloir la tenue d'un référendum en octobre afin de sonder "le peuple de gauche" sur l'union de la gauche.

Mardi, le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) Jean-Christophe Cambadélis a annoncé dans un courrier adressé aussi bien aux militants qu'aux parlementaires PS son intention d'organiser un référendum en octobre prochain. Le but de la manœuvre, solliciter "le peuple de gauche" sur la question de l'unité de la gauche dans le cadre des élections régionales de décembre.

Le patron du PS affirme d'ailleurs que "ce référendum n’est pas un coup de poker mais un coup de tocsin, pour l 'unité ". Nos confrères du Monde se sont posé la question de savoir si Jean-Christophe Cambadélis souhaite, par ce mouvement, réunir les forces de gauche ou bien contraindre les formations à adopter les positions du Parti socialiste.

Jean-Christophe Cambadélis (PS) : "Ce référendum n'est pas un coup de poker"

Pour le député Front de gauche de Seine-Saint-Denis François Asensi, "le but [de ce référendum] n’est pas de donner la parole aux citoyens mais de faire taire les voix qui proposent une alternative à la désastreuse politique d’austérité. [...] Le pluralisme est le meilleur rempart contre le FN, quand la pensée unique libérale ne fait que le nourrir." En ajoutant qu'"en instrumentalisant cette menace, bien réelle, de l’extrême droite, le gouvernement renforce encore l’asphyxie démocratique de la Ve République", et qu'il s'agit là "d’une déclaration de guerre contre le pluralisme politique".

"Le peuple de gauche" sollicité sur l'unité de la gauche pour les élections régionales

Également interrogé sur le sujet, le sénateur socialiste des Hauts-de-Seine Philippe Kaltenbach apparaît quant à lui plus en accord avec la proposition de Jean-Christophe Cambadélis : "La proposition d’un référendum pour les régionales a du sens car le Parti Socialiste n’entend pas abandonner l’idée d’un rassemblement de la gauche lors du scrutin des 6 et 13 décembre prochains." En indiquant que "le PS a [...] choisi de se tourner vers les citoyens" en raison des non-accords établis entre les "directions nationales des partis". Ce référendum est prévu pour se tenir les 16, 17 et 18 octobre prochains.

Crédits photos : Capture écran Youtube / Itélé

Partager cet article

Pour en savoir plus