Réédition de Mein Kampf : Mélenchon s'insurge contre les éditions Fayard

Par , publié le
France
jean-Luc Mélenchon.

Une version scientifique de "Mein Kampf" est prévue pour être publiée en 2016 chez les éditions Fayard. Pour le député européen Jean-Luc Mélenchon, cette réédition n'a pas lieu d'être.

Il y a de cela une poignée de jours, les éditions Fayard annonçaient leur intention de publier l'année prochaine une version scientifique de Mein Kampf ("Mon Combat"), cet ouvrage rédigé par Adolf Hitler entre 1924 et 1925 alors qu'il était détenu à la prison de Landsberg.

Une décision qui s'expliquait notamment par le fait que Mein Kampf tombera dans le domaine public à compter de janvier 2016. Et le communiqué des éditions Fayard d'avoir alors ajouté que cette réédition allait bénéficier d'"une nouvelle traduction d'Olivier Mannoni qui fera autorité ". Le député européen Jean-Luc Mélenchon ne l'entend cependant pas de cette oreille.

Jean-Luc Mélenchon : "Non ! Pas 'Mein Kampf' quand il y a déjà Le Pen !"

Dans un récent billet de blog intitulé "Non ! Pas 'Mein Kampf' quand il y a déjà Le Pen !" qu'il adresse aux éditions Fayard, l'ex-coprésident du bureau national du Front de gauche exprime ainsi "son opposition totale à ce projet" en dépit de "l’estime et l’amitié personnelle" qu'il porte à la maison d'édition : "Votre volonté d’une édition critique, avec des commentaires d’historiens ne change rien à mon désaccord. Éditer, c’est diffuser. La simple évocation de votre projet a déjà assuré une publicité inégalée à ce livre criminel. Rééditer ce livre, c’est le rendre accessible à n’importe qui. Qui a besoin de le lire ? Quelle utilité à faire connaître davantage les délires criminels qu’il affiche ? Qui n’a été assez à l’école ou n’a jamais parlé avec les témoins des générations directement impliquées pour connaître et ressentir au plus profond de soi l’abomination du nazisme et des crimes d’Adolf Hitler annoncés dans Mein Kampf ?"

Fayard avait déjà édité l'ouvrage en 1938

Jean-Luc Mélenchon rappelle dans sa lettre qu'en 1938, Fayard avait déjà édité Mein Kampf, une version "faite à l’époque avec l’accord personnel d’Adolf Hitler et en accédant à sa demande de falsification des passages les plus hostiles à la France pour mieux faire passer sa propagande antisémite". En terminant son billet par un désir affiché de ne pas être indirectement lié à une maison d'édition qui ferait le choix de (re)diffuser ce livre largement controversé : "Chère Éditrice, je ne veux rien avoir à faire avec qui s’abaisserait à ce nouveau crime contre l’esprit et le devoir le plus ardent à la mémoire de ceux que ce livre a assassiné. Ne nous exposez pas à la honte d’avoisiner l’édition de cette ignominie." Dans l'attente d'une éventuelle réponse des éditions Fayard.

Crédits photos : Camera Subjective / Planete / Phototélé.com

Partager cet article

Pour en savoir plus