Pour redresser la barre, Canal + revoit son modèle d'abonnement unique

Par , publié le
Télévision Cliché du logo de "Canal+", le 29 décembre 2012 à Paris
Cliché du logo de "Canal+", le 29 décembre 2012 à Paris

Canal + revoit sa grille tarifaire. La chaîne vient en effet de dévoiler de nouveaux types d’abonnements permettant de composer son bouquet à la carte.

Depuis plusieurs mois, le groupe Canal + souffre d’un gros déficit d’image et perd régulièrement des abonnés. Entre 2015 et 2016, la chaîne cryptée aurait en effet perdu plus de 500 000 abonnés payants et le bilan financier n’est pas plus reluisant.

Pour tenter d’endiguer cette fuite des abonnés, la chaîne, filiale de Vivendi, vient de dévoiler sa toute nouvelle grille tarifaire, incluant notamment des abonnements thématiques

Sport ou Ciné ? Vous pouvez choisir !

Fini le tarif unique à 39,99 euros par mois hors promotion. Maxime Saada, le directeur général de Canal +, vient en effet d’annoncer le nouveau système d’abonnements de la chaîne cryptée.

Dans le détail, les futurs abonnés auront le choix entre plusieurs packs thématiques. Le premier propose l’abonnement à Canal + pour 19,99 euros par mois (avec en bonus l’accès à Canal + décalé). Il sera ensuite possible de compléter son offre grâce à l’un des packs thématiques proposés.

Les fans de sports pourront ajouter l’offre « Chaînes sport » (avec notamment Canal + Sport, Bein Sport, ou Eurosport) pour 30 euros de plus par mois. Si vous êtes plutôt accros aux films et séries, le pack Ciné Série (pour 20 euros de plus) pourra vous satisfaire. Un pack plus classique regroupant les chaînes Canal + (Cinema, Sport, Series, Family) est également proposé.

Sans engagement

Toutes ces offres seront disponibles au choix sans engagement, avec engagement de 12 mois ou engagement de 24 mois.

Pour Canal +, l’objectif de ses nouvelles offres est clair, « doubler le nombre d’abonnés en France".  De quoi espérer renouer avec les bénéfices pour un groupe qui a perdu 106 millions d’euros sur le premier semestre 2016 et dont la nouvelle grille de programmes peine à convaincre les téléspectateurs.

Crédits photos : © AFP/Archives LIONEL BONAVENTURE

Partager cet article

Pour en savoir plus