Recherches santé : Google affine ses résultats

Par , publié le
Santé Démonstration du Google Chrome OS
Démonstration du Google Chrome OS

Google va mettre en place une fonctionnalité allant permettre à ses recherches lancées sur son moteur de délivrer des informations médicales selon les symptômes entrés par l'utilisateur.

Difficile de se passer de Google pour tout internaute n'ayant pas la science infuse. Il apparaît cependant plus délicat de solliciter le moteur de recherche pour se renseigner sur telle ou telle maladie, en particulier si l'on décide de consulter la catégorie "Images" de la plate-forme pour un mal qui n'était possiblement pas aussi alarmant que certains résultats de recherche.

Le géant de la toile compte cependant agir, au niveau américain pour le moment, afin de permettre à ses utilisateurs d'être mieux renseignés sur leurs maux. Ainsi, ceux-ci pourront entrer dans le champ prévu à cet effet ses symptômes pour que Google lui délivre des informations médicales et, le cas échéant, des possibilités d'automédication.

Google : des informations de santé en renseignant ses symptômes

Concrètement, comme l'a annoncé la firme de Mountain View, en renseignant le moteur de recherche les symptômes de l'utilisateur, ce dernier accèdera à des informations sur la maladie dont il est possiblement atteint ainsi que des choix pour s'automédiquer. Toutefois, il est précisé que les indications affichées le seront à titre indicatif, et qu'elles ne se substitueront en aucune façon à des recommandations délivrées par des professionnels de santé.

Des indications délivrées à titre indicatif

Exemple, rapporté par nos confrères de Pourquoi Docteur ? : en entrant le symptôme "mal de tête sur un côté", l'internaute est invité à affiner sa recherche en précisant s'il se sent plutôt victime d'une "migraine", d'une "céphalée" ou encore d'un "rhume".

Ce nouveau renseignement fourni, l'utilisateur voit alors s'afficher une description du mal en question et les symptômes y étant liés. Selon la maladie, l'internaute se verra recommander une visite chez le médecin ou bien des médicaments à s'administrer soi-même. Cependant, en raison d'une intelligence artificielle dont l'efficacité ne semble pas totale, Google va demander aux utilisateurs de valider les résultats s'étant avérés utiles à leurs yeux.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus