Rave party dans l'Aude : mort d'un troisième participant

Par , publié le
Faits Divers
Un DJ aux platines pendant une rave party

Après que deux personnes aient trouvé la mort dans une rave party tenue le week-end dernier dans l'Aude, on apprend qu'un troisième participant à l'évènement est décédé jeudi matin à l'hôpital.

Il s'agit là du troisième décès observé dans le cadre d'une rave party s'étant déroulée le week-end dernier dans l'Aude. Dimanche après-midi, le corps sans vie d'un Vauclusien de 35 ans avait été retrouvé sur les lieux, et un jeune Espagnol de 28 ans d'avoir quant à lui perdu la vie entre Gérone et Barcelone alors qu'il rentrait chez lui avec des amis.

Et l'on apprend via nos confrères de L'indépendant.fr qu'une troisième personne, admise samedi au CHU de Rangueil (Toulouse) dans un état critique puis évacuée "entre la vie et la mort" vers l'hôpital de Narbonne, est décédée jeudi matin. Avant son décès, l'individu concerné, un jeune homme âgé de 18 ans, se trouvait dans le coma et dans un état de mort cérébrale.

Mort d'un jeune homme de 18 ans après une rave party tenue dans l'Aude

Son corps devrait prochainement faire l'objet d'une autopsie à l'institut médico-légal. Des proches du défunt évoquent toutefois déjà des drogues, incluant de la mescaline et du LSD, que le jeune homme aurait consommées durant la rave party. L'enquête aura également à démontrer si les deux autres morts liées à l'évènement sont à imputer à des excès de drogue et d'alcool.

Des organisateurs qui n'avaient prévenu personne

Cette rave party, qui s'était tenue à Talairan dans les Corbières pendant 48 heures, aura rassemblé entre 5 à 6.000 participants. Lundi, le préfet de l’Aude Jean-Marc Sabathé s'en était pris aux organisateurs de l'évènement en les désignant "d’irresponsables et de criminels". On nous rapporte en effet que ceux-ci n'avaient "prévenu personne" quant à ce rassemblement.

Crédits photos : kornikopia / morgueFile

Partager cet article