"Quotidien" : du changement dans la continuité pour Yann Barthès

Par , publié le
Télévision Clip de présentation de la nouvelle émission de Yann Barthès sur TMC.
Clip de présentation de la nouvelle émission de Yann Barthès sur TMC.

À moins d'une semaine du lancement de "Quotidien", Yann Barthès prévient sur le ton qu'il adoptera dans sa nouvelle émission, et de revenir sur la raison profonde de son divorce avec Canal+.

Si vous avez aimé voire adoré Le Petit Journal pré-rentrée 2016, il y a de fortes chances pour que le programme de Quotidien apparaisse au minimum à votre convenance. Voilà le message que Yann Barthès semble vouloir tenir à désormais moins d'une semaine du lancement, sur TMC, de sa nouvelle émission.

Jeudi au micro de France Inter, l'animateur s'est ainsi voulu quelque peu rassurant : "On change tout sans rien changer. Ceux qui regardaient 'Le Petit journal' ne se diront pas : 'Mais qu’est-ce qu’ils font ?'". Dans un récent entretien accordé à Téléobs, il annonçait d'ailleurs la couleur : "On garde notre 'troupe', les mêmes bureaux, le même plateau. Le ton, aussi". Quotidien débutera lundi prochain à 19h10.

Yann Barthès : le même ton du "LPJ" dans "Quotidien"

Yann Barthès a de même confirmé la tenue d'un second rendez-vous quant à lui diffusé une fois par semaine et en seconde partie de soirée sur TF1. Si la date du jeudi apparaît quasiment acquise, le titre du programme ne semble pour sa part pas encore défini.

Avait ainsi été envisagé "Temps de cerveau disponible" avant que Patrick Le Lay, ex-PDG de TF1 à l'origine de cette expression, ne fasse connaître son désaccord à l'équipe de Yann Barthès. Ce dernier a indiqué à ce sujet qu'il y a eu "lettre d’avocat".

"La stratégie que nous proposait Canal ne nous allait pas"

Dans l'interview de Téléobs, le prédécesseur de Cyrille Eldin à la tête du Petit Journal a fait savoir qu'il n'a pas goûté aux chocolats offerts par le directeur du groupe Canal, Maxime Saada, lors de son départ. Et d'ajouter n'avoir "plus eu de contact avec la direction de Canal + à partir d’avril".

Yann Barthès communique au passage que son divorce avec la chaîne cryptée a découlé du scindage du Petit Journal pour deux publics : "Le vrai problème [c’est] quand on m’a annoncé que 'Le Petit Journal' serait à moitié en crypté. Chaque jour, j’aurais dû faire un teaser et dire : 'Attention, ça, c’est que pour les abonnés.' Et là, franchement, ce n’était même pas envisageable. La stratégie que nous proposait Canal ne nous allait pas, tout simplement".

Crédits photos : Capture d'écran TMC

Partager cet article