"Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" pour mériter une suite ?

Par , publié le

Le réalisateur et scénariste de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" a confirmé jeudi qu'une suite était en cours d'écriture, avec un tournage attendu pour débuter au printemps 2018.

Sorti en avril 2014 dans les salles obscures de l'Hexagone, Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? s'est rapidement révélé comme le nouveau Bienvenue chez les Ch'tis, soit un blockbuster issu du sol français qui cachait bien son jeu. Avec 12,3 millions de spectateurs au compteur, la comédie de Philippe de Chauveron a non seulement réalisé la meilleure performance de l'année, mais elle apparaît de plus aujourd'hui comme le 14e plus grand succès de tous les temps au box-office français.

Des chiffres qui pouvaient laisser penser à la mise en chantier d'une suite peu de temps après. Et si ce second volet vient d'être confirmé par son réalisateur, on notera qu'elle arrivera au minimum quatre ans plus tard au cinéma.

"Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu 2" : tournage en 2018

C'est sur les ondes d'Europe1, par téléphone, que Philippe de Chauveron a annoncé jeudi que Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? 2 est en train de prendre forme : "Là en fait on est en train de l'écrire avec Guy Laurent le scénariste. [...] On a enfin trouvé une histoire qui nous plaisait, qui renouvelait le film, tout en étant fidèle au premier".

Et d'ajouter qu'on retrouvera les mêmes figures que dans le premier film, pour un tournage prévu pour le printemps 2018 et une possible sortie en fin de la même année.

de Chauveron, Clavier et Abittan en avril au cinéma

L'occasion de rappeler que le 5 avril prochain sortira À bras ouverts, le nouveau film de Philippe de Chauveron dans lequel seront une fois de plus réunis Ary Abittan et Christian Clavier. Le réalisateur décrit son long-métrage comme "l'histoire d'un intellectuel de gauche qui se retrouve piégé dans une émission de télé et qui va être obligé d'accueillir chez lui une famille de Roms".

Il est à souligner que le film devait initialement s'appeler Sivoupléééé, un titre vraisemblablement modifié pour ne pas attiser l'ire de la communauté des gens du voyage.

Partager cet article

Pour en savoir plus