QCM sexiste de médecine : "inacceptable" pour Marisol Touraine

Par , publié le | modifié le
Société Marisol Touraine
Marisol Touraine

Lundi, la ministre de la Santé Marisol Touraine a considérée d'"inacceptable" et "sexiste" une question d'un QCM posée à des étudiants en médecine de Paris.

En cette période d'examens, des questions de divers types peuvent poser problème aux candidats. Et l'une d'elles, qui figurait dans le QCM d'un examen blanc que des étudiants en médecine de Paris passaient vendredi, n'a pas dérangé par une formulation trop alambiquée, mais par un traitement relativement léger du harcèlement sexuel au travail.

La question, telle que rapportée par nos confrères du Figaro, était celle-ci "Une patiente de 35 ans reçoit une fessée sur son lieu de travail par son supérieur hiérarchique devant ses collègues. Elle consulte aux urgences. Vous réalisez ?..." Et la dernière proposition de réponse d'avoir été la suivante : "Vous lui demandez d'aller au coin car elle n'a pas été sage".

Examen blanc : une question sexiste qui a choqué une étudiante de médecine

Suite à cet examen blanc, une candidate de 6e année de médecine qui venait de passer le concours a fait remarquer sur Twitter que "le harcèlement sexuel au travail fait beaucoup rire les médecins qui rédigent les examens blancs de ma fac. Honteux".

On lui aura répondu sur le réseau social qu'elle n'avait pas d'humour, et la jeune femme d'avoir ensuite déclaré lundi que "pour moi, ce n'est pas une broutille, c'est un symptôme supplémentaire d'un sexisme gras et décomplexé, encore profondément ancré dans certains milieux médicaux".

Les soutiens de De Haas et Touraine

Et d'avoir ajouté que "l'humiliation de cette femme, 'fessée' devant ses collègues par son supérieur hiérarchique (rien que le terme m'agace), mérite effectivement une consultation en urgence, et un médecin à l'écoute, faisant preuve de tact et de professionnalisme".

Cette candidate a pu recevoir le soutien de la La militante féministe Caroline De Haas, laquelle a ainsi signifié sur le même réseau social qu'"une fessée, c'est une agression sexuelle. Plus grave que le harcèlement." La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine s'en est, pour sa part, pris plus directement aux auteurs du QCM : "La question se voulait humoristique ? C'est raté. Et sexiste. Donc inacceptable."

Crédits photos : Lionel Guericolas (Visual Press Agency) pour Public Sénat/phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus