Pyrénées : une randonneuse perd la vie après une chute de 300 mètres

Par , publié le
Faits Divers Pyrénées
Pyrénées

Admise samedi à l'hôpital après avoir fait une chute de 300 mètres dans les Pyrénées, une randonneuse de 65 ans a succombé à ses blessures la nuit dernière à Toulouse.

Les faits remontent à samedi matin et se sont produits au-dessus de la station de ski de Gavarnie (Pyrénées). Les services de secours de Pierrefitte-Nestalas (Hautes-Pyrénées) expliquent qu'aux alentours de 10h15, un groupe de trois personnes équipées de crampons et de piolets a dévissé au niveau du sommet de la Pahule.

Une randonneuse de 65 ans, qui se trouvait en tête de cordée, a perdu l'équilibre. Et d'emporter ses deux camarades dans sa chute, longue de 300 mètres. Mais si ses compagnons se relèveront avec des blessures superficielles, l'état sérieux de l'alpiniste sexagénaire motivera son évacuation vers l'hôpital de Purpan (Toulouse).

Décès d'une randonneuse de 65 ans près d'une station de ski des Pyrénées

20minutes.fr nous rapporte que la randonneuse a finalement succombé à ses blessures dans la nuit de samedi à dimanche. Un peu plus tôt dans l'année, entre juin et août, quatre personnes (trois Français et un Espagnol) avaient également perdu la vie après une chute survenue non loin de la station de ski de Gavarnie. Quelques années en arrière, en 2007, ce sont trois alpinistes espagnols qui y avaient succombé, suite à des blessures provoquées par une chute de 300 mètres sur la face nord du pic du Taillon.

Crédits photos : imma / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus