Puy-de-Dôme : l'hélice d'un ULM tue son propriétaire

Par , publié le
France Appareil de type ULM
Appareil de type ULM

Un pilote d'ULM de 70 ans est décédé mardi dans le Puy-de-Dôme après avoir été heurté par l'hélice de son appareil durant l'entretien de ce dernier.

Le drame est survenu mardi, et apparaît pour l'heure tel un accident. Alors qu'il s'attelait à l'entretien de son ULM au sein de l'aéroport d'Issoire, dans le Puy-de-Dôme, son pilote et propriétaire a été frappé par l'hélice de son appareil.

Les gendarmes, dont les propos sont rapportés par BFMTV.COM, ont expliqué que "le moteur a pu se mettre inopinément en route lorsqu'il bricolait sur son engin. La victime a pris une pale du rotor arrière de son appareil sur le crâne. Elle est morte sur le coup".

Un septuagénaire tué sur le coup par l'hélice de son ULM

Claude Robert, président du club "Les Ailes Volantes d'Issoire" dont la victime, âgée de 70 ans, était le secrétaire général, a quant à lui émis une autre hypothèse pour expliquer le décès de son camarade : "On peut aussi supposer qu'il a trébuché sur sa machine en faisant des réglages sur son moteur, que l'on peut faire lorsque ce dernier est allumé."

Une autopsie prévue pour jeudi

Le septuagénaire, que l'on nous présente comme un homme "passionné", "très expérimenté" et "bon mécanicien", occupait également le poste de secrétaire au comité régional ULM Auvergne. Son autopsie, qui devrait permettre d'établir les circonstances précises de la mort, est attendue pour avoir lieu jeudi.

Partager cet article