Profiter du Wifi de Starbucks et McDonald's pour regarder du porno, c'est fini

Par , publié le
Web Photo d'illustration. L'enseigne Mcdonald's
Photo d'illustration. L'enseigne Mcdonald's

Les deux géants américains ont annoncé fermer leurs réseaux Wifi aux contenus explicites. Ils répondent ainsi aux demandes de plusieurs associations de protection de l'enfance, et la décision est aussi valable en France.

S'installer tranquillement à la table la plus reculée de chez Starbucks ou McDonald's, jeter un dernier regard circulaire pour être certain d'être tranquille, puis utiliser le Wifi pour se délecter de ses sites porno préférés, c'est terminé.

Tous ces contenus explicites seront désormais bloqués dans les établissements des deux géants, suite aux demandes de collectifs de lutte contre la pornographie.

Une pétition à l'origine de cette décision

Enough is Enough et le National Center on Sexual Exploitation avaient lancé une pétition demandant le filtrage de ces contenus, pétition qui avait recueilli plus de 50.000 signatures.

McDonald's avait été le premier à y répondre favorablement il y a quelques jours, annonçant : "Nous n’avons pas reçu de plainte de la part de nos consommateurs, mais nous avons vu une opportunité de proposer une expérience toujours plus agréable aux familles". Les restaurants américains étaient concernés par cette annonce, mais la branche française a indiqué qu'une telle interdiction serait appliquée dans l'Hexagone.

Starbucks emboîte le pas à McDonald's

A l'origine de la demande, il n'était pas question de puritanisme. Les collectifs s'appuyaient plutôt sur le fait qu'un anonymat était fourni à certains criminels, notamment pédophiles, par ce Wifi gratuit.

Quelques jours plus tard, le groupe Starbucks faisait de même, et ce pour tous ces restaurants.

Crédits photos : Bikeworldtravel / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus