Produits alimentaires : gare aux sucres cachés !

Par , publié le
Santé Illustration. Un rayon de supermarché.
Illustration. Un rayon de supermarché.

Même vendus avec une étiquette "allégée", certains produits se gardent bien de montreur leur sucre. 60 Millions de consommateurs a mené l'enquête.

Le dernier numéro du magazine 60 millions de consommateurs présente un dossier titré "Sucres dans l'alimentation, gare à l'overdose". En question, les quantités souvent importantes de sucre dans les aliments industriels. Pour les débusquer, 192 produits couramment consommés ont été analysés.

Les produits allégés, pas les derniers pour planquer du sucre

Oui, même eux font parfois preuve de zèle quand il s'agit de sucre. Eux, ce sont les produits qui arborent fièrement sur leur étiquette la mention "allégé". Et pourtant, la mayonnaise allégée est d'un côté moins grasse que la mayonnaise traditionnelle, mais infiniment plus sucrée, en moyenne six fois ! Le but des industriels est facile à cerner, il s'agit de séduire les consommateurs.

Quid des pizza ou des chips ? En plein Euro de foot, c'est le succès assuré. Mais si nous savons que gras et sel atteignent déjà de bons niveaux, le sucre est là aussi et encore de la partie. Certaines carottes râpées ? 1 à 1 morceau et demi de sucre pour 200 grammes.

A Europe 1 Patricia Chairopoulos de 60 millions de consommateurs raconte une bien révélatrice anecdote : "Un fabriquant de salade m'a expliqué qu'ils ont un panel de consommateurs auquel ils font tester leurs carottes râpées et en fonction des retours, ils vont ajouter un peu de sucre pour que ce soit bon. On peut le comprendre, mais du coup il y a du sucre ajouté là où on ne l'attend pas".

La recommandation journalière de 50 grammes vite dépassée

Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs, prévient : "tous ces sucres que nous consommons sans le savoir contribuent largement au risque d’overdose, contre lequel l’Organisation Mondiale de la Santé nous met en garde". L'Organisation mondiale de la santé recommande en effet de ne pas dépasser une dose quotidienne de 50 grammes de sucre.

Pour autant, pas facile pour le consommateur de s'y retrouver tant le sucre peut se cacher sous divers noms, tels les maltose, fructose ou glucose.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus