Procès Breivik : séance suspendue, un juge demandait la peine de mort

Par ,
Monde Procès Breivik : séance suspendue, un juge demandait la peine de mort

Sur internet, un juge a réclamé la peine de mort pour l'accusé. Il a été renvoyé du tribunal à cause de doutes sur son impartialité.

L’affaire qui hante les Norvégiens depuis un an n’est pas prête de se terminer. Le tribunal a été suspendu pendant plus de deux heures, un juge étant accusé de prendre parti contre l’accusé, Anders Behring Breivik. Le juge Thomas Indreboe avait exprimé sur internet son envie de réclamer la peine de mort pour l’auteur présumé de la tuerie de Norvège qui a fait 77 victimes le 22 juillet 2011 à Oslo et sur l’ïle de Utoya. En Norvègre, la peine de mort n’existe pas, et la peine maximale de prison est de 15 ans. Le juge a été révoqué et la séance a repris au bout de quelques minutes.

Pour ce deuxième jour, c’est au tour de Anders Breivik de s’exprimer sur les crimes dont on l’accuse. Les familles des victimes redoutent des paroles haineuses, islamophobes et une critique du multiculturalisme. Pour rappel, Anders Breivik avait plaidé non coupable en invoquant la nécessité de défendre tout son pays. En effet, celui un article du Code pénal norvégien « Personne ne peut être puni pour un acte qu’il a commis avec pour but de protéger quelqu’un ou sa propriété d’un danger inévitable quand les circonstances justifient qu’il ait perçu ce danger comme particulièrement important en comparaison avec les dommages que ses propres actions pourraient cause. »

Pour l’instant, le tueur présumé de 77 personnes n’a exprimé aucun remords vis-à-vis de ses victimes, au contraire, il a prétendu être désolé de ne pas avoir pu en tuer plus.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Procès Breivik : séance suspendue, un juge demandait la peine de mort sur 24Matins.fr