Prix de l’essence : Berlin ne veut pas baisser les taxes

Par ,
Économie Prix de l’essence : Berlin ne veut pas baisser les taxes
Carburant

Le prix de l’essence continue d’augmenter et de pénaliser le budget de nombreux foyers. En France, le gouvernement souhaitait mettre en place une baisse, mais Berlin est opposé à cette initiative.

Les tarifs de l’essence continuent de grimper pour le plus grand malheur des conducteurs. Le gouvernement français a l’intention de proposer une baisse « provisoire » et « modeste ». Berlin a donc été questionné sur le sujet, Martin Kouchans, le porte-parole du ministère des Finances a répondu « non ». L’Allemagne ne souhaite pas baisser les impôts pour lutter contre cette augmentation comme la France le souhaite.

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert a quant à lui estimé que la baisse du prix du carburant ne faisait pas partie de leur rôle. Lors d’une conférence de presse, l’Allemagne a donc été formelle, elle ne mettra pas en place une politique de ce type pour contrer la hausse du prix de l’essence.

Selon l’AFP, une institution devait être créée notamment pour surveiller les tendances des tarifs, l’objectif étant de mettre un terme à cette hausse, mais le gouvernement allemand a totalement renoncé à cette mission. Du côté de la France, Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre a confirmé sur BFMTV sa volonté de diminuer les taxes sur les carburants obtenues par l’État. Cette stratégie sera prochainement mise en place en attendant « un mécanisme qui régule le prix des carburants ».

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Prix de l’essence : Berlin ne veut pas baisser les taxes sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus