Hausse du prix de l'électricité : Ségolène Royal souhaite "protéger les Français"

Par , publié le | modifié le
Politique
Ségolène Royal

Au micro de RMC BFMTV, la ministre de l'Écologie Ségolène Royal s'est notamment voulue rassurante vis-à-vis des Français et de l'augmentation prochaine de 2,5% des prix de l'électricité.

Ce jeudi matin, l'actuelle ministre de l'Écologie Ségolène Royal était invitée à s'exprimer, au micro de RMC BFMTV, sur des sujets tels que l'attentat récemment déjoué contre un site militaire et l'explosion de cuves sur le site pétrochimique de Berre-l'Etang.

Sur le premier point, la ministre a indiqué qu'il est "important", selon elle, "que le gouvernement français de temps en temps fasse savoir que les services secrets et la gendarmerie sont efficaces". En ajoutant qu'il s'agit du "message que le président a voulu donner hier : montrer aux Français qu’ils étaient protégés".

Ségolène Royal : attentat, explosions et prix de l'électricité

Quant à la question des deux explosions survenues mardi sur un site appartenant à la société LyondellBasell, Mme Royal a communiqué sur l'importance que l'enquête "se fasse dans la discrétion", en faisant également savoir que la piste criminelle n'est, pour l'heure, pas privilégiée. Celle qui fut ministre de l'Environnement sous François Miterrand a de même tenu quelques propos sur les prix de l'électricité, ces derniers étant appelés à prochainement enregistrer une hausse.

"Je veux protéger les Français, ils peuvent compter sur moi"

"EDF demandait jusqu’à 8% d’augmentation, je vais lui répondre non." Selon les dires de Ségolène Royal, la différence allant vraisemblablement être observée sera significative : "L’augmentation sera de 2,5%. Et pour certains consommateurs et les petits artisans, cela sera 0%."  Une hausse bien moins importante que prévue donc, et qui ne devrait pas être si négativement impactante que cela : "On ne sera pas rattrapé par cette hausse, j’ai pris un décret qui modifie le calcul de l’électricité." Elle invite ainsi EDF à réduire ses dépenses et à "faire des économies de fonctionnement". Des intentions qui semblent traduire une apparente volonté de la ministre de l'Écologie de garantir la sécurité des citoyens de l'Hexagone : "Je veux protéger les Français, ils peuvent compter sur moi."

Crédits photos : ML HAROT / FTV/phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus