Primaire de la droite : Le Maire s'attend à "une surprise" des Français

Par , publié le
Politique Bruno Le Maire sur BFMTV le 28 juin 2016
Bruno Le Maire sur BFMTV le 28 juin 2016

Interrogé mardi sur son immobilité dans les sondages, le candidat à la primaire de la droite Bruno Le Maire a répondu que le scrutin donnera l'occasion aux Français de réserver "une surprise comme il n'y en a pas eu dans la vie politique française depuis trente ans".

Si la primaire de la droite ne se tiendra que dans plus ou moins cinq mois, ses candidats déclarés ou pas encore donnent déjà de la voix pour valider leur présence sur le plan médiatique. Le député Les Républicains (LR) de l'Eure Bruno Le Maire fait partie de ceux dont on sait de source sûre qu'ils prendront part au scrutin.

Mais a-t-il seulement les armes pour le remporter ? Selon un sondage Odoxa - Dentsu Consulting conduit pour BFMTV et Le Parisien-Aujourd’hui en France, pour des résultats parus dimanche, il se maintiendrait troisième derrière Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Invité mardi sur la plateau de Ruth Elkief sur BFMTV, le député de l'Eure a indiqué qu'à l'instar des enquêtes d'opinion réalisées sur le "Brexit", la primaire proprement dite pourrait se dérouler autrement que ce qu'annoncent les sondages.

Le Maire : sa position dans les sondages sur la primaire "bougera"

"Moi je suis convaincu que les citoyens français réserveront, au moment de la primaire, une surprise comme il n'y en a pas eu dans la vie politique française depuis trente ans." Interrogé sur la possibilité que cette surprise soit une remontée de sa personne, Bruno Le Maire a répondu par la négative :

"Ce n'est pas moi du tout la surprise, prenez ça avec toute la modestie nécessaire. Je dis simplement que ce qui est écrit aujourd'hui n'est pas ce que décideront les Français en novembre."

"Je vois des Français qui veulent changer de modèle"

Avant de prêcher de nouveau pour sa paroisse : "Moi ce que je sens, partout où je vais [...], moi je vois des Français qui veulent changer de modèle, qui veulent écrire une nouvelle page de leur histoire, qui veulent pas réécrire les trente dernières années. Ils veulent au contraire, et le 'Brexit' montre que nous changeons de monde, [...] les Français attendent qu'on les accompagne dans ce changement. Ils veulent savoir où on va aller, quelle Europe on va construire, quel modèle économique, et je pense qu'ils veulent ce renouvellement complet de leur classe politique, c'est ce que je leur propose."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article