Primaire de la droite : Juppé donné favori par un nouveau sondage

Par , publié le
Politique Alain Juppé.
Alain Juppé.

Un récent sondage Odoxa donne Alain Juppé largement favori dans la primaire de la droite, où Nicolas Sarkozy apparaît plusieurs longueurs derrière le maire de Bordeaux.

Des favoris commencent à se dessiner dans le cadre de la primaire de la droite attendue pour se tenir en novembre prochain. Ainsi, dans un nouveau sondage Odoxa conduit pour BFM-TV et Le Parisien-Aujourd’hui en France, trois candidats pressentis ou officiels dépassent les 10% d'intentions de vote.

Soit une prédominance de 20% sur les autres participants putatifs ou déclarés au scrutin de fin d'année. Le premier enseignement de cette enquête, selon l'institut, est celui d'une forte adhésion des Français à ces élections, même si ceux-ci semblent déplorer que de ces dernières découlent un nombre excessif de candidatures et de divisions.

Juppé favori devant Sarkozy au premier tour de la primaire de la droite

Il apparaît ensuite que le maire de Bordeaux Alain Juppé domine sensiblement son principal rival, le leader des Républicains Nicolas Sarkozy. Au premier tour, M. Juppé rassemble ainsi 41% des intentions de vote au premier tour contre 24% pour l'ex-chef de l'État.

M. Sarkozy peut cependant se targuer d'être la personnalité, sur les douze candidats à la primaire, à se démarquer le plus sur les réseaux sociaux. 15% des Français interrogés ont quant à eux répondu qu'ils voteraient pour Bruno Le Maire au premier tour du scrutin, et François Fillon de ne réunir que 9% d'intentions de vote, un chiffre de cinq points supérieur à celui obtenu par Nathalie Kosciusko-Morizet.

Second tour : un règne sans partage

Quant aux avis exprimés sur les votes du second tour, ils témoignent là aussi d'une supériorité notable d'Alain Juppé sur la concurrence. S'il était opposé à Nicolas Sarkozy, le président de Bordeaux Métropole pourrait sortir vainqueur du duel avec 63% des voix.

Un important écart qui grandit encore plus quand on remplace l'ancien président de la République par le député de l'Eure, Bruno Le Maire ne récoltant en effet que 34% des intentions de vote au second tour dans la situation d'une ligne droite à partager avec Alain Juppé. Enfin, toujours sur la base de ce sondage réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 7.088 Français majeurs, l'élu bordelais dépasserait même les 70% de votes dans l'éventualité d'une opposition représentée par François Fillon.

Crédits photos : Olga Besnard/Shutterstock.com

Partager cet article