Un prêtre soupçonné de pédophilie en Guyane

Par , publié le
France Photo d'illustration. Le clocher d'une église.
Photo d'illustration. Le clocher d'une église.

Un scandale de pédophilie éclate encore chez les prêtres catholiques. Un prêtre a été placé en garde à vue en Guyane.

Les scandales de pédophilie autour de l’église catholique continuent. En Guyane, un prêtre a été placé en garde à vue pour des soupçons de pédophilie. Aux environs de 8 heures, heure locale, le prêtre avait été interpellé dans la commune de Macouria, où il était en fonction. Il avait seulement les premiers rapports, été signalé par son évêque.

A la suite de ce signalement, une enquête avait été ouverte à l’encontre de l’évêque de Cayenne, Mgr Emmanuel Lafont, où l’on apprend que plusieurs plaintes ont été déposées contre lui. Arrivé en 2004 à Cayenne, il avait été notamment prêtre en Afrique du Sud de 1983 à 1996. Ce jeudi, il s’exprimait justement sur son compte twitter sur la pédophilie.

Une nouvelle affaire après le scandale de pédophilie à Lyon

Ces nouvelles accusations arrivent en plein scandale de pédophilie dans le diocèse de Lyon, où le cardinal Philippe Barbarin est actuellement en pleine tourmente. Des enquêtes préliminaires sont actuellement en cours après des dépôts de plainte pour des faits de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs par des prêtres.

En avril 2015, un enseignant était suspecté de pédophilie en Guyane

L’année dernière, un enseignant français de 62 ans avait été placé en garde à vue, puis mis en examen pour des faits de pédophilie. Marie-Noëlle Collobert, magistrate de permanence au parquet de Cayenne, avait indiqué en avril 2015, que les présumées victimes de l'enseignant auraient "entre 8 et 10 ans" et seraient toutes "des élèves" de l'accusé.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus