Présidentielle: une vingtaine d'ex-cadres du PS appellent à voter Mélenchon

Par , publié le
Politique Jean-Luc Mélenchon sur France 2 le 12 mai 2015.
Jean-Luc Mélenchon sur France 2 le 12 mai 2015.

La Nouvelle Gauche Socialiste (NGS) créée par Liêm Hoang-Ngoc et hébergeant d’anciens cadres du PS apporte son soutien à Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle 2017.

Vers une unité très à gauche pour le PS ? C’est en tout cas ce que pourrait laisser penser le revirement d’une vingtaine d’anciens cadres du Parti Socialiste qui appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon en 2017. Le « candidat de la raison » selon La Nouvelle Gauche Socialiste (NGS) créée par Liêm Hoang-Ngoc.

Les anciens cadres du PS se tournent vers Mélanchon

C’est le journal Libération qui a relayé l’initiative de ces anciens cadres du PS décrite sur leur site Internet officiel. Une vingtaine de signataires, pour la plupart anciens cadres des bureaux fédéraux départementaux du Parti Socialiste, font de Jean-Luc Mélanchon leur poulain pour la présidentielle.

« Nous apportons notre soutien à la proposition de candidature faite par Jean-Luc Mélenchon, la mieux placée pour incarner, auprès de ceux qui souffrent, la France insoumise à l’ordre établi » affirment les membres du mouvement politique.

Jean-Luc Mélanchon « candidat de la raison »

Lancée en juin dernier, la « Nouvelle gauche socialiste » restait encore assez floue sur ses motivations même si le mouvement s’est toujours revendiqué comme dissident d’un parti qu’ils ne souhaitent plus soutenir et écarté d'une fronde "dans l'impasse". Les signataires se sont déjà engagés à ne pas participer à la primaire de toute la gauche  « ultra-médiatisée, qui ne mobilise que partiellement l’électorat populaire et qu’elle finit par désigner le candidat le mieux placé dans les sondages ». Une position soutenue par Jean-Luc Mélanchon.

L’ancien leader du Parti de gauche a d’ores et déjà annoncé qu’il proposait sa candidature à la présidentielle, mais « hors cadre de parti ». C’est cette candidature d’un candidat se revendiquant d’être hors-système qui a convaincu les membres du parti La Nouvelle Gauche Socialiste de se rallier au député européen. “Seule une candidature hors système, c’est-à-dire dépassant les frontières et jeux des appareils existants, est de nature à enclencher une nouvelle dynamique populaire susceptible d’atteindre à un score proche ou égal au seuil de qualification pour le second tour de la présidentielle », relèvent les signataires.

Crédits photos : Capture écran

Partager cet article

Pour en savoir plus