Présidentielle américaine : Scott Walker renonce à être candidat

Par , publié le
Actualité
Le gouverneur Scott Walker lors de l'annonce de sa course à l'investiture républicaine pour la présidentielle, à Waukesha (Wisconsin), le 13 juillet 2015

Après avoir annoncé en juillet dernier sa candidature à la présidentielle américaine, le gouverneur républicain Scott Walker vient finalement de jeter l'éponge.

Le 13 juillet dernier, le gouverneur républicain du Wisconsin Scott Walker annonçait sa candidature pour la présidentielle américaine. Il était alors le quinzième prétendant officiel à la succession de Barack Obama, avec un déficit en matière d'expérience internationale qu'il entendait bien combler par une intention de frapper fort à ce niveau.

"Avec Obama et Clinton, Poutine a fait face à des années de bouillie. Les États-Unis ont besoin d'une politique étrangère qui arrête nos ennemis avec de l'acier." Le gouverneur Walker, âgé de 47 ans, avait également déclaré qu'il s'engageait à mettre fin au "mauvais accord avec l'Iran" sur la question du nucléaire dès son premier jour d'investiture.

Scott Walker abandonne la présidentielle américaine après deux débats peu convaincants

Et après avoir affiché un visage assez peu convaincant lors de deux récents débats avec ses rivaux, Scott Walker a finalement choisi de retirer sa candidature en ce tout début de semaine, comme nous l'apprend Le Monde. Une décision qui apparaît relativement logique si l'on ne s'en tient qu'aux zones d'ombre entourant sa capacité à diriger les États-Unis, et qui se révèle pourtant peu compréhensible quand on se rappelle que les intentions de vote du printemps dernier avaient placé Scott Walker en position favorable.

Une candidature de gouverneur abandonnée en 2006

Né en 1967 dans l'État du Colorado d'un révérend baptiste, Scott Walker avait débuté sa carrière politique dès 1985 en représentant le Wisconsin à l'occasion d'un rassemblement de scouts à Washington. Quelques années plus tard, en 1993, on lui confiera un poste semblable à l'Assemblée avant qu'il n'obtienne, en 2002, la direction du comté de Milwaukee. Il y demeurera huit ans, en ayant d'ailleurs tenté au passage de préparer une candidature pour un poste de gouverneur avant de finalement y renoncer en 2006. Ce qui ne l'empêchera toutefois pas de décrocher ce siège dans l'État du Wisconsin le 3 janvier 2011, siège qu'il détient donc toujours à l'heure actuelle.

Crédits photos : © GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP Scott Olson

Partager cet article