Présidentielle 2017 : le PCF "a vocation à avoir un candidat"

Par , publié le
Politique Pierre Laurent
Pierre Laurent

Mercredi, le secrétaire national du PCF Pierre Laurent a déclaré que le parti "a vocation à avoir un candidat" pour la présidentielle de 2017, même s'il ne s'agit pas, à ses yeux, du meilleur scénario pour la gauche.

À moins d'un an de la présidentielle 2017, alors que différentes primaires se mettent en place dans le but de dégager des candidats pour l'élection du prochain chef de l'État français, plusieurs points d'interrogations plus ou moins marqués demeurent.

François Hollande se présentera-t-il à sa propre succession, et son ex-ministre de l'Économie Emmanuel Macron fera-t-il de même ? Du côté du PCF (Parti communiste français), on se demande si une candidature communiste apparaîtrait pertinente.

PCF : Laurent aimerait une "candidature commune" pour 2017

Mercredi, le secrétaire national du parti Pierre Laurent a ainsi déclaré sur franceinfo que cette hypothèse, bien que plausible, ne représente pas la meilleure à ses yeux : "Le Parti communiste a vocation à avoir un candidat et d'ailleurs, il a les moyens de la faire […] Le scénario que je privilégie, ce n'est pas une candidature communiste, il est celui de faire avancer une candidature commune".

Selon Pierre Laurent, l'individualisme portera préjudice à la gauche : "Nous savons que si Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg ou un autre candidat de la gauche du Parti socialiste, un candidat écologiste et les communistes qui ont vocation à dire des choses dans la bataille présidentielle, partent chacun de leur côté, nous n'avons aucune chance d'offrir une victoire possible à la gauche".

Une gauche gagnante si unie ?

En revanche, "si ces forces vont unies à la bataille, elles sont quasiment assurées dans cette situation d'être en tête de la gauche et elles peuvent rouvrir l'espoir." Sa voie sera-t-elle entendue par les candidats concernés, qu'ils se soient déjà déclarés ou non ?

Pierre Laurent semble en tout cas verser dans l'optimisme sur le sujet, en donnant ainsi rendez-vous à qui le voudra "au mois de novembre" pour la candidature d'une gauche réunie. Rappelons que c'est en ce même mois que se tiendra la primaire de la droite et du centre. Celle de la gauche est quant à elle calée à janvier.

Crédits photos : Capture DailyMotion

Partager cet article

Pour en savoir plus