Présidentielle 2017 : Morin refusera d'entrer au gouvernement si Fillon est élu

Par , publié le | modifié le
Politique
Hervé Morin

Le président du conseil régional de Normandie Hervé Morin a déclaré mercredi qu'il refusera une place au gouvernement si François Fillon est élu président de la République d'ici quelques mois.

On a tendance à observer que lorsque un responsable politique souhaite être du prochain gouvernement, il n'en émet pas explicitement le souhait. En revanche, ceux qui ne désirent pas rejoindre l'équipe du futur président de la République le font expressément savoir.

Mercredi, le président du conseil régional de Normandie Hervé Morin s'est placé dans la seconde catégorie. Cité par la Manche Libre, l'ancien ministre a ainsi fait savoir qu'en cas de victoire de François Fillon à l'élection présidentielle, on ne le verra pas travailler à ses côtés : "Je suis heureux ici, en Normandie. Je fais ce que j'aime faire. J'ai même plus de pouvoir décisionnel qu'un ministre."

Morin, pas au prochain gouvernement car "heureux" en Normandie

Et alors que le prédécesseur de Hervé Morin au conseil régional de Normandie Nicolas Mayer-Rossignol avait, il y a de cela quelques mois, accusé l'ex-député de l'Eure de se "coucher" face au mépris supposé de l'Île-de-France envers la Normandie, Hervé Morin a tenu hier à rappeler les responsables incombant au rôle qui est le sien :

"Oui, je vais régulièrement à Paris. Mais celui qui croit qu'un président de Région doit rester dans son bureau se trompe. Un Président de Région n'est pas un élu local. Il doit avoir une envergure et un réseau national. Comment croyez-vous que j'ai pu obtenir une telle compensation pour les trains ? Parce que je connais Manuel Valls. D'ailleurs, regardez, l'Aquitaine, la Bourgogne et d'autres encore suivent notre exemple et reprennent la gestion de leurs trains."

"Impossible" que la région soit écartée de l'exposition universelle

Hervé Morin a également exprimé son désir d'une Normandie théâtre de la prochaine exposition universelle : "Je souhaite une candidature de la Normandie à l'exposition universelle 2025. Des forums thématiques doivent se dérouler dans 8 à 10 métropoles. La Normandie doit en faire partie. J'étudie donc une candidature autour de l'axe Seine avec Rouen et Le Havre". Le président du conseil régional estimant en effet qu'"il est impossible que la Normandie soit en dehors de l'exposition universelle".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article