Présidentielle 2017 : Mélenchon devant Hollande si Sarkozy déclaré ?

Par , publié le
Politique Jean-Luc Mélenchon invité de Public Sénat.
Jean-Luc Mélenchon invité de Public Sénat.

Un nouveau sondage BVA place Jean-Luc Mélenchon devant François Hollande à la course à la présidentielle dans le scénario où Nicolas Sarkozy représenterait Les Républicains lors du scrutin.

À en croire cette nouvelle enquête conduite par l'institut BVA auprès de 910 citoyens votants majeurs et représentatifs de la population française, François Hollande pourrait ne pas passer le premier tour de la présidentielle 2017, en se voyant ainsi notamment dépasser par Jean-Luc Mélenchon. Un scénario pressenti à la notable condition que Nicolas Sarkozy soit le candidat choisi par les Républicains.

Le co-fondateur du Parti de gauche récolterait ainsi 14% des intentions de vote, soit 2 points de plus que lors de l'enquête du 20 mai dernier. Quant à l'actuel chef de l'État, il afficherait un taux de 13%, en recul de 2 points par rapport au précédent sondage. François Hollande serait même à égalité avec François Bayrou, là aussi dans l'optique où le chef du MoDem prendrait part au scrutin.

Mélenchon devant Hollande mais derrière Le Pen et Sarkozy ?

Jean-Luc Mélenchon viendrait cependant se poster derrière Marine Le Pen (28%) et Nicolas Sarkozy (21%). Et dans le scénario où Alain Juppé serait finalement le représentant des Républicains à la présidentielle, le député européen et l'exécutif afficheraient chacun 14% d'intentions de vote (respectivement +2 et +0,5 points).

La leader du Front national accèderait quant à elle au second tour avec un score de 26% (+1), derrière le maire de Bordeaux et ses 36% d'opinions favorables (-2).

Second tour : la leader du FN battue à tous les coups ?

En ce qui concerne le second tour, les débats seraient assez largement remportés par Alain Juppé (70%, stable) devant Marine Le Pen (30%, stable). Cette dernière perdrait également l'opposition face à Nicolas Sarkozy, certes à un degré légèrement moindre (39%, -5 contre 61%, +5).

Et si l'ancien ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire et l'ex-Premier ministre François Fillon venaient à se présenter devant Mme Le Pen, le résultat final serait le même (63%, +5 pour M. Le Maire et 65%, stable pour M. Fillon). Dans tous les cas, seules la droite et l'extrême droite passeraient le premier tour de la présidentielle.

Crédits photos : Visual Press Agency pour Public Sénat / Phototele.com

Partager cet article