Présidentielle 2017 : Marine Le Pen veut constituer une majorité avec Guaino et Dupont-Aignan

Par , publié le | modifié le
Politique
Marine Le Pen au "Grand Rendez-vous" d'Europe 1 / iTélé/ Les Echos du dimanche 12 février 2017

Dimanche, la candidate FN pour 2017 Marine Le Pen a déclaré souhaiter l'aide d'Henri Guaino et de Nicolas Dupont-Aignan dans la constitution d'une majorité présidentielle.

Trois jours après l'exercice de L'Émission politique de France 2, Marine Le Pen était reçue en ce dimanche dans l'émission Le Grand Rendez-vous d'Europe 1 / iTélé/ Les Echos. L'occasion entre autres pour la candidate du Front national (FN) à la présidentielle 2017 de rappeler qu'en cas d'accession au pouvoir, son Premier ministre ne sera "pas obligatoirement" issu de son parti.

La leader du FN a poursuivi en indiquant être "là pour constituer une majorité présidentielle", et d'avoir ajouté en souriant qu'"obligatoirement, elle ira au-delà du Front national. Une majorité présidentielle, elle va comporter le Front national, elle va comporter tous ceux qui vont nous rejoindre avant le premier tour, entre les deux tours, après le deuxième tour".

Marine Le Pen : une majorité présidentielle "au-delà" du FN

Et alors que ses interlocuteurs lui demandent des noms, Marine Le Pen lance un appel global : "Je propose à tous les patriotes, à tous ceux qui ont la nation au cœur de nous rejoindre". Avant de se montrer plus précise dans les forces qu'elle aimerait atteindre :

"Je pense qu'il y a un certain nombre de personnes qui, aujourd'hui dans la vie politique française, sont des patriotes. Monsieur Guaino est un patriote, monsieur Dupont-Aignan est incontestablement un patriote, et ceux-là devraient pouvoir un jour demain se rendre compte, peut-être, s'ils en ont le souhait, s'ils en ont la volonté, que la nation est en grand danger quoi qu'on en dise, et que le choix qui va se faire à l’élection présidentielle est presque un choix de civilisation. Est-ce que la France restera un pays libre ? Un pays souverain ? Un pays laïc ? Voilà toutes les questions de fond qui se posent".

Un "signal" lancé vers Guaino et Dupont-Aignan

La candidate à la présidentielle s'est enfin adressée quasi-directement à Henri Guaino et Nicolas Dupont-Aignan pour leur signifier qu'il est dans leur intérêt de la rejoindre pour matérialiser leur vision d'une France patriote : "Est-ce qu’ils sont capables de me rejoindre ? Je le souhaite. En tous cas, je leur lance un signal et je leur dis : 'Si vous voulez œuvrer pour le pays, alors à un moment donné il faudra rejoindre le grand camp des patriotes'".

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article