Présidentielle 2017 : Macron voit Hollande gagnant si courageux

Par , publié le
Politique François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron
François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron

Pour le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, François Hollande peut espérer rempiler pour un second mandat "s'il prend des décisions très courageuses" et "explique ce qu'il fait".

Dimanche et dans le cadre de son émission politique The Andrew Marr Show, le BBC a diffusé un entretien accordé au programme par le ministre français de l'Économie Emmanuel Macron. Sur la présidentielle 2017, ce dernier a considéré que François Hollande avait des chances de se voir de nouveau élu à la tête de l'État.

Dans des propos repris par nos confrères du Point, le nouveau leader du mouvement "En marche" a ainsi déclaré que, selon lui, "s'il [NDLR : François Hollande] prend des décisions très courageuses, s'il explique ce qu'il fait, il pourrait certainement se retrouver en situation de gagner".

Macron : "s'il explique ce qu'il fait", Hollande pourrait gagner la présidentielle

Le ministre a toutefois ajouté que le moment n'était pas encore venu d'émettre ce cas de figure, l'élection présidentielle apparaissant en effet "trop loin" à ses yeux pour cela. Une explication qu'Emmanuel Macron a réitéré lorsque questionné sur sa possible candidature au scrutin.

Ayant ainsi déclaré ne pas souhaiter "entrer dans une telle discussion" et que la "question de la personne" se posera "à la fin". M. Macron a également confirmé prendre son rôle au sein du ministère de l'Économie très au sérieux : "Aujourd'hui, je travaille en tant que ministre de l'Économie dans ce gouvernement. Je travaille très dur, parce que je veux obtenir des résultats pour mon pays". Pour rappel, François Hollande a fait savoir jeudi sur France 2 qu'il communiquera sur ses projets relatifs à la présidentielle en fin d'année.

Le ministre de l'Économie comparé à Tony Blair

Comparé sur la BBC à l'ex-Premier ministre britannique Tony Blair dans son incarnation séduisante et énergique de promesses de changements, Emmanuel Macron a réagi de manière quelque peu circonspecte auprès de son hôte Andrew Marr : "Je ne sais si, dans votre bouche, c'est une promesse ou une menace, mais je préfère prendre ça comme une promesse (de réussite). Merci pour le compliment !"

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article