Présidentielle 2017 : Hollande, seul candidat crédible de la gauche pour Sapin

Par , publié le
Politique
Michel Sapin, le ministre de l'Economie.

Le ministre des Finances Michel Sapin a affirmé mardi qu'il ne voyait pas d'autre candidat que François Hollande pour rassembler la gauche lors de la prochaine présidentielle.

Les sondages d'opinion semblent actuellement glisser sur les politiques, en particulier quand ils apparaissent défavorables à ces derniers. Récemment, le député-maire Les Républicains (LR) Jean-François Copé a par exemple signifié qu'il se voyait gagner la primaire à droite en dépit de faibles intentions de vote.

Et si ces enquêtes dressent actuellement un sombre avenir politique pour François Hollande, son propre camp le pense encore capable d'apparaître tel un candidat crédible pour la présidentielle 2017. Dimanche dernier, le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) Jean-Christophe Cambadélis estimait ainsi que "François Hollande est au centre du renouveau français en protégeant les Français et en modernisant la France. La seule ligne praticable, c’est la sienne : celle d’un réformisme juste."

Michel Sapin : François Hollande, le seul "capable de rassembler la gauche"

Et ce n'est pas là le seul soutien observé à l'exécutif, puisque mardi sur LCI, le ministre des Finances Michel Sapin a tenu de semblables propos auprès d'Arlette Chabot : "Je ne connais personne qui soit capable de rassembler la gauche comme François Hollande, quelles que soient les critiques émises contre lui".

Et d'ajouter que "ce qui est étrange et dommageable, c'est que souvent les premières critiques vis-à-vis de l'action gouvernementale ne viennent pas de l'opposition, elles viennent d'une partie de la gauche qui n'aime pas la difficulté de l'exercice du pouvoir. Ce n'est pas simple l'exercice du pouvoir. Mais je ne vois pas d'autre manière de changer la réalité que d'exercer le pouvoir".

Emmanuel Macron "ne sera pas candidat" face au président

Le ministre a également fait savoir qu'il ne voyait pas le ministre de l'Économie Emmanuel Macron se présenter face à François Hollande, invoquant ainsi la loyauté affirmée de son collège au chef de l'État. Appelé par Arlette Chabot à confirmer ses propos, M. Sapin a indiqué que le principal intéressé sera plus à même de corroborer, ou non, ses dires.

Crédits photos : © Lionel Guericolas (Visual Press Agency) pour Public Sénat/Phototélé

Partager cet article