Présidentielle 2017 : 85% des Français opposés à ce que Hollande se représente

Par , publié le
Politique
François Hollande sur Europe1 le 17 mai 2016

Un récent sondage du JDD révèle que 85% des Français ne souhaitent pas que Français Hollande se présente à sa propre succession en 2017, et ce alors que l'actuel chef de l'État n'a pas encore communiqué sur sa possible candidature.

Quand bien même François Hollande n'a pas encore officialisé sa candidature pour la présidentielle 2017, une certaine frange de Français apparaît déjà défavorable à cette idée. 85% ne souhaitent ainsi pas que l'actuel chef de l'État se présente à sa propre succession l'an prochain.

Voilà la principale observation d'un récent sondage conduit par l'Ifop pour le compte du JDD. C'est du côté des sympathisants du Front de Gauche où la désapprobation se veut la plus grande, avec 86% de voix contre une possible candidature de François Hollande. Suivent les adhérents aux idées d'Europe Écologie Les Verts (EELV) et les sympathisants du Parti socialiste (PS) avec, respectivement, 81 et 59% de suffrages négatifs.

Hollande sera candidat à la présidentielle 2017 pour 74% des Français

Une opposition non négligeable et qui s'explique possiblement en partie par l'assurance d'une majorité de sondés (74%) que François Hollande sera bien candidat à l'élection présidentielle de 2017. Sans s'avérer le choix premier des personnes ayant répondu à la question "Seriez-vous prêt à voter pour telle personnalité si elle était candidate à l'élection présidentielle?", l'exécutif n'est toutefois pas décroché.

Seul le député européen Jean-Luc Mélenchon lui est en effet préféré par 41% des sondés. François Hollande récolte pour sa part 36% d'intentions positives, devant son Premier ministre Manuel Valls (34%), les ex-ministres de l'Économie Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron (respectivement 32 et 28%), l'ancien ministre de l'Éducation Benoît Hamon (25%) et l'ex-ministre du Logement Cécile Duflot (21%).

Primaire de la droite : Juppé devant Sarkozy chez Les Républicains

37% des personnes sollicitées par l'Ifop aimeraient que le maire de Bordeaux Alain Juppé remporte la primaire de la droite et du centre. Un résultat qui pourra faire sourire l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, une nouvelle fois en retrait par rapport à son rival dans le cadre de cette élection.

On se rappelle ainsi que le mois dernier, il avait déclaré : "Ceux qui disent que je suis mort s’appuient sur ces sondages : or, c’est le virtuel. Moi, je préfère vivre dans le réel".

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article