Présidentielle 2012 : candidature de Jean-Pierre Chevènement

Par , publié le | modifié le
Politique Présidentielle 2012 : candidature de Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement a fait la déclaration officielle de sa candidature à la présidentielle samedi soir sur France 2.

La candidature du sénateur du Territoire de Belfort est vraiment inattendue. Une candidature que les commentateurs qualifieront de « répétition de la douloureuse expérience de 2002 ». Toutefois avec tous les chamboulements économiques et politiques dans la zone euro, les pronostics pourraient être différents. Même la campagne électorale sera sans doute perturbée par d’éventuels évènements inattendus.

En 2002, Chevènement était le maire de Belfort et le troisième homme de la campagne électorale pendant un court moment. Aujourd’hui son ambition est différente, et pour lui ce sera une candidature d’idées. Depuis quelques temps, la majorité des activités du sénateur tournent autour de sa fondation « Respublica ». Cette dernière est consacrée à tout ce qui n’est pas soulevé par les politiciens à savoir la géopolitique, les ambitions des grandes puissances, le Printemps arabe, etc.

Il n’existe pas d’antagonisme entre Hollande et Chevènement comme celui qui existait entre lui et Jospin en 2002. Il dit dans le Parisien : « je ne suis pas candidat contre François Hollande ». Chevènement a d’ailleurs dit qu’il « pouvait aider François Hollande à se mettre à la hauteur ».Les deux hommes discutent sans contrainte.

La candidature de Chevènement doit se faire conformément à la crise économique actuelle. Il propose d’ailleurs quatre points essentiels face à la crise :

  • négocier un nouvel accord avec l’Allemagne
  • nationaliser la dette française par souscription auprès des citoyens résidents
  • reconstruire l’industrie perturbée par la forte hausse de l’euro et le manque de stratégie de l’État
  • mettre sous tutelle les banques par un plan similaire à celui que Roosevelt a établit après la crise de 1929

Même si Chevènement n’a que peu de moyens humains et financiers, il compte beaucoup sur les médias pour imposer ses idées pendant toute la campagne. Pour le moment, il a reçu 250 promesses de signatures.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Présidentielle 2012 : candidature de Jean-Pierre Chevènement sur 24Matins.fr