Près de 5500 tunisiens combattraient avec les jihadistes

Par , publié le
International La plage de Sousse en Tunisie
La plage de Sousse en Tunisie

Selon un récent rapport d'experts de l'ONU, près de 5500 tunisiens seraient partis faire le jihad en Syrie et dans d'autres pays.

C’est un chiffre assez affolant qui vient de tomber. Des experts de l’ONU affirment que 5500 tunisiens seraient actuellement aux côtés des jihadistes en Libye et en Syrie. Ces derniers exhortent à mettre fin au flux de jeunes tunisiens désirant combattre. Après une visite de huit jours dans le pays, les experts ont notamment rencontré des représentants des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.

Au cours de cette mission, ils ont ainsi détaillé que 4000 tunisiens se trouvaient en Syrie, 1000 en Libye, 200 en Irak, 60 au Mali et 50 au Yémen. Des chiffres qui confirmeraient que depuis la révolution de janvier 2011, une progression de la mouvance jihadiste s’opère dans le pays.

Des tunisiens âgés de 18 à 35 ans

Majoritairement de sexe masculin, les candidats seraient principalement âgés entre 18 et 35 ans. Avec assez souvent le même mode de fonctionnement, un départ inattendu laissant les familles sans nouvelles. Ces dernières lancent un appel à témoin avant d’apprendre qu’ils sont partis combattre avec les jihadistes.

L’ONU appelle le gouvernement tunisien à adopter un plan stratégique national pour tenter d’enrayer ses départs pour le jihad. De nombreuses ONG ont d’ailleurs reproché au gouvernement tunisien des réponses inadaptées à l’attentat de Sousse. Depuis la fusillade qui a fait 38 morts, la police aéroportuaire de Tunis a empêché un nombre croissant de tunisiens de moins de 35 ans de voyager vers certains pays sans autorisation légale de leur père.

De nombreux pays déconseillent la Tunisie

Deux semaines après l’attentat, de nombreux pays déconseillent de se rendre en Tunisie. A commencer par la Grande-Bretagne, largement touchée par les attentats avec 16 ressortissants britanniques. Le Danemark a également déconseillé aux touristes de se rendre en Tunisie.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus