"Prends ton temps mon gars" : le conseil de Tapie à Macron

Par , publié le
Politique Bernard Tapie sur BFMTV
Bernard Tapie sur BFMTV

Pour l'homme d'affaires, le candidat Macron n'a pas encore l'étoffe pour diriger le pays. Il lui conseille de "ne pas brûler les étapes".

Bernard Tapie était l'invité mardi matin de BFM TV et RMC. Très en forme, il a tenu à démentir les rumeurs qui le voient soutenir Emmanuel Macron à la présidentielle 2017. Si toutefois ce dernier venait à se porter candidat.

Macron, pas encore de taille présidentielle selon Tapie

Pour l'ancien ministre de la Ville, Macron ne doit en aucun cas se lancer trop vite, au risque de "se faire balayer". Pour autant, il juge qu'il est "un type brillantissime, mais il va trop vite : t'as été ministre deux ans, on ne passe pas de la casquette je n'ai pas fait de politique je viens de chez Rothschild et d'un seul coup... : prends ton temps mon gars ! (...) Ce sera un candidat, c'est absolument certain, crédible".

Mais il n'a "pas encore le niveau pour diriger" le pays. Car, selon lui, "Ca ne s'apprend pas. Vous ne passez pas du statut de 'je suis pilote de Jodel' à 'je passe sur un 747'". Le Jodel étant un petit avion de tourisme, l'intéressé appréciera.

Une analogie culinaire étonnante

Et l'homme d'affaires de continuer à oser les comparaisons, dont une culinaire pour dire à quel point le potentiel candidat n'est pas prêt : "je le compare à un type qui fait des très bons livres de cuisine, mais il ne fait pas encore la bouffe (...) Pour faire la bouffe il faut aller en cuisine et gagner ses étoiles".

Au printemps dernier, Bernard Tapie avait indiqué à L'Express qu'il le verrait bien briguer un poste de maire, au hasard celui d'une ville qu'il connait bien : "Maire de Marseille, pourquoi pas? Il est venu devant des chefs d'entreprise, il a fait un tabac, ce fut un festival! Mais il ne faut pas dire aux gens qu'on est là uniquement dans une stratégie présidentielle". Quoi qu'il en soit, Emmanuel Macron devrait se décider sur son destin présidentiel "en décembre ou janvier".

Crédits photos : Capture d'écran Dailymotion

Partager cet article