Premiers extraits de "Brice de Nice 3" : ça passe ou ça casse ?

Par , publié le
Cinéma Jean Dujardin dans "Brice de Nice 3"
Jean Dujardin dans "Brice de Nice 3"

À quelques mois de sa sortie dans les salles, la suite de "Brice de Nice" avec Jean Dujardin s'est découverte sur M6 au travers de quelques secondes de film.

Les grandes vacances débutent, mais il attendra l'automne avant de surfer de nouveau la vague. Brice de Nice 3, qui pourrait finalement s'appeler Brice 3, je casse le 2 en rapport à sa numérotation non conforme à son statut d'unique suite à Brice de Nice, sortira ainsi à l'automne prochain au cinéma.

Le long-métrage, qui conserve James Huth au poste de réalisateur, s'est dévoilé mardi soir lors du journal de 19h45 de M6. Quelques secondes de film durant lesquelles on a pu voir le surfeur incarné par Jean Dujardin faire de l'auto-stop pour rejoindre Osgor, une contrée imaginaire ou mal orthographiée.

"Brice 3" : sortie le 19 octobre au cinéma

Et quand un automobiliste lui propose de monter à bord pour le conduire à destination, Brice trouve le moyen de faire la fine bouche. Avant de s'installer sa planche et lui sur le side-car d'un motard, qu'il raillera d'ailleurs à l'arrivée pour une particularité auditive.

Outre la conservation de l'interprète original de Brice Agostini en la personne de Jean Dujardin, Brice 3 signera également les retours de Clovis Cornillac dans son rôle de Marius Lacaille et Bruno Salomone dans celui d'Igor d'Hossegor.

Une suite prête à submerger l'original ?

Sorti le 6 avril 2005 dans les salles obscures de l'Hexagone, Brice de Nice premier du nom avait réalisé un départ canon à 1,4 million d'entrées, bien loin devant la concurrence. Il aura terminé son exploitation en approchant des 4,5 millions de spectateurs. Un score que sa suite peut espérer atteindre pour plusieurs raisons.

La première est celle d'un écart de plus de dix ans entre les films, pour une attente un peu moins longue pour les nombreux aficionados de Brice de Nice mais que l'on se permettra d'estimer de conséquente. La seconde, alimentée par la première, est celle d'un personnage principal et d'un concept vraisemblablement pas encore essorés jusqu'à la moelle, prévenant par conséquent les craintes de la suite "de trop". Rendez-vous le 19 octobre pour des retrouvailles s'annonçant forcément cassantes.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus